Bible-Centre

Reflexions pour27 septembre 2020

 
Pour 2Tm 2:14 

C’est intéressant: pourquoi Paul exhorte Timothée à éviter les querelles? D'autant plus que l'apôtre lui-même était un bon polémiste, on voit cela sur tous ses messages. Et il n’était sans doute pas aussi le partisan de la conformité d'idées plantée par dessus à l'Église. En quoi est donc le problème? Et comment peut exister une communauté sans querelles et discussions sur les sujets provoquant les différends? Les questions sont rhétoriques.

Et la culture judaïque de la discussion théologique est très bien connue pour que l'on puisse s'imaginer que Paul qui a reçu une formation théologique traditionnelle judaïque dans une école tout à fait traditionnelle, pouvait appeler à l'interdiction dans l'Église des querelles et des discussions théologiques. Mais il y avait quelque chose d’essentielle dans la vie d'église qu'obligeait Paul à se rapporter aux querelles et discussions avec un peu de méfiance, particulièrement, lorsqu’il s’agissait des réunions d'église. Et cet essentiel était le sens même de l'Église, qui n'était pas du tout une communauté religieuse, comme était par exemple la Synagogue, de même que le christianisme n'ait jamais été une religion semblable au judaïsme.

Le christianisme n’est pas une religion, mais la vie dans le Royaume. Et la réunion d'église n’est pas un événement religieux, bien que central dans la vie de l'Église, mais la forme d'actualisation de la plénitude de la vie du Royaume à l'intérieur d’une communauté concrète d'église, ayant lieu ici et maintenant. Les membres de l'Église se réunissent dans leurs réunions non pas pour exprimer leur essence religieuse, que ce soit émotionnel ou intellectuel, mais pour la rencontre avec le Ressuscité pour le repas sacré, semblable à ce dernier dans la vie terrestre du Sauveur Seder de Pâques, qui a reçu dans la tradition d'église le nom de la Cène.

Ainsi combien sont opportunes ici les discussions théologiques, même si lors du plus ordinaire, sans la participation du Messie, Seder ou au repas Shabbat, on essaie d'habitude de les éviter? Là-bas on essaie de ne pas discuter pour donner la place à Dieu et entendre Sa voix, ici les discussions sont opportunes encore moins, car il s'agit de la rencontre avec le Ressuscité, Qui n’est pas moins important d'entendre. Et il y aura certes les disputes à l'Église, il est impossible de les supprimer ou interdire, et il ne le faut pas. Mais elles seront en leur temps et lieu. Là et lorsque, où et quand elles seront opportunes.

Masquer

C’est intéressant: pourquoi Paul exhorte Timothée à éviter les querelles? D'autant plus que l'apôtre lui-même était un bon polémiste, on voit cela sur tous ses messages. Et il n’était sans doute pas aussi le partisan de la...

скрыть

C’est intéressant: pourquoi Paul exhorte Timothée à éviter les querelles? D'autant plus que l'apôtre lui-même était un bon polémiste, on voit cela sur tous ses messages. Et il n’était sans doute pas aussi le partisan de la...  Lire plus

Lectures du27 septembre 2020

La Bible pour les debutants

Il n’y a pas de lecture pour dimanche

Lecture en trois ans

Il n’y a pas de lecture pour dimanche

La Bible en cinq ans

Il n’y a pas de lecture pour dimanche

Suite à l’inscription, vous pouvez vous abonner à un acheminement de textes de n’importe quel plan de lecture de la Bible.

Nous avons à l’idée de mettre en œuvre, progressivement, des possibilités de paramétrage personnalisé ainsi que d’autres services pour des utilisateurs déjà inscrits. Nous vous conseillons donc de vous inscrire dès maintenant (gratuitement, bien sûr).