Библия-Центр
РУ
Оглавление
Поделиться

Новое небо над новой землей (размышления над Библией)

В.В. Сорокин

Пространство Завета

О многомерности бытия человечество стало догадываться ещё на заре своей истории. Одна из древнейших, предисторических форм духовной жизни — анимизм — выражает именно это ощущение присутствия «параллельной» реальности, которая, впрочем, человечеству предистории представляется весьма похожей на реальность посюстороннюю. В дальнейшем, с развитием мистического восприятия и накоплением духовного опыта, с реальностью этой стало всё больше связываться представление о духовной сфере бытия, становившейся постепенно главным предметом религиозной веры. Так возникла древняя языческая мистика; но мир, открывающийся в мистическом опыте древних язычников, отнюдь не всегда представлялся им вполне трансцендентным. Исключение составляла мистериальная религия, целью и смыслом которой была совершенно особенная духовно-мистическая практика, связанная с тем, что древние называли «вторым рождением». Чаще всего это «второе рождение» ассоциируется в описаниях посвящаемых с переживанием удивительного духовного состояния, которое субъективно воспринимается как ослепительно яркий свет, подобный солнечному, неожиданно вспыхивающий в душе и озаряющий её тогда, когда она пребывает в полной тьме, совершенно отрешившись от внешних восприятий посредством особых аскетических упражнений, обычно предшествующих экстазу. Следствием «второго рождения» становилось обретение нового духовного качества, которое воспринималось как результат второго, осмысленного вхождения в мир, «рождения» внутри себя иного, нового человека, несущего в себе особое, внеприродное измерение бытия. Аскетические упражнения были необходимы не только для того, чтобы отрешиться от внешнего мира; важно было преодолеть в себе ещё и собственный внутренний мир, мир низшей психики, без помощи Божией практически непреодолимый. Именно поэтому экстаз язычника длился лишь мгновения, но этих мгновений хватало потом на всю жизнь — ведь человек в это время ощущал в себе то подлинное «я», где кончается в нас сфера природного и слышится веяние «дыхания жизни» (Быт 2:7), делающее нас образом Божиим. Исторически сложилось так, что духовный опыт «второго рождения» оказался связан со средой жрецов и почитателей культа Великой богини — одного из древнейших языческих культов, в той или иной форме известных всем древним культурам. С этим культом была связана древняя мистическая традиция, корнями уходящая в предисторию и вобравшая в себя весьма разнородные формы языческой мистики, включая сюда опыт хтонической экстатики и прямого демонизма. Жрецам Великой богини как никому другому были знакомы не только тёмные глубины человеческой души, но и действия духов тьмы. Неудивительно, что именно в их среде появились люди, особенно остро ощущавшие необходимость обрести нечто высшее, что позволит преодолеть страшное влияние адской бездны. Также неудивительно и то, что преодоление это они называли «вторым рождением»: ведь Великая богиня представлялась им воплощённым хаосом, бездной, из лона которой выходит космос, преодолевающий этот хаос; таким же образом и человек должен был преодолеть хаос собственной психики, пройти над бездной своей собственной души с тем, чтобы в самой глубине её найти источник живой воды, данный Господом человеку при сотворении и замутнённый впоследствии грехопадением.

Мистериальные культы Египта и Шумера восходят, по-видимому, к середине третьего тысячелетия до Р.Х., но ещё прежде, в предисторический период, человечеству был известен аналогичный опыт, и свидетельство тому — солнечный культ, древнейший из известных нам сегодня собственно религиозных культов (тотемизм и фетишизм едва ли можно считать формами собственно религиозными — в них ещё слишком много инструментально-магического, тогда как анимизм являет собою скорее первую фазу развития мистического восприятия безотносительно к «чувству священного», без которого нет религии). Разумеется, рационалист видит в этом культе сугубо прагматическую сторону; но нельзя забывать, что человеку предистории едва ли был присущ трезвый рационализм европейского неоязычества. Современная культурология скорее склонна видеть человечество предистории как некое единство, как одно большое «коллективное бессознательное», которое человек постепенно преодолевал, не без труда пробиваясь к началу собственной истории, и рождение религиозного чувства — важный шаг на этом пути. Вероятнее всего, солнечного культа в предистории не было бы, если бы Солнце духа не осветило в известный момент предистории человека изнутри — а затем, вероятно, духовное развитие человечества пошло много быстрее. В историческую эпоху опыт этот стал глубоко личностным, получив множество теологических и психологических интерпретаций и замечательное мифологическое обрамление; но суть его, по-видимому, осталась прежней — мимолётная встреча с Тем, Кто много позже откроет Своё Имя Моисею на Синае. А образ Солнца станет первой иконой, символом Единого Бога — и в Египте, где Эхнатон вскоре после Исхода попытается реформировать египетскую религию в направлении монотеизма, избрав Солнце символом Единого, и в доколумбовой Америке, где на аналогичный шаг (столь же неудачный) решится легендарный Кецалькоатль, и в Римской империи, где реформированный митраизм, предлагая для поклонения образ Sol Invictus, будет соперничать с христианством. Разумеется, во всех этих реформах «сверху» было немало официально-казённого, живой духовно-мистический опыт в таких реформационных движениях, как правило, отсутствовал. Но было и другое: Плотин, описавший «сверхумный экстаз» как созерцание Солнца, поднимающегося из бездны океана (замечательное видение мистика, пребывающего в экстазе), Овидий, в «Метаморфозах» упоминающий посвящение в мистерии и говорящий о ночном небе, залитом солнечным блеском… Был и образ Христа как духовного Солнца, столь распространённый в раннехристианской среде и закрепившийся в виде аллегории в аскетической литературе. Но для первых христиан это была не просто аллегория, лучший тому пример — мистический опыт Апостола Павла (Деян 9:3-9) и замечательное песнопение «Свете тихий», один из древнейших церковных гимнов, в котором Спаситель открывается как незаходящее Солнце — в отличие от описаний Плотина и Овидия, где Солнце духа является лишь на мгновение, как отблеск. Отблески этого Солнца издревле озаряли языческий мир, первые лучи Его явились на Синае, а полдень наступил на Сионе в день Пятидесятницы. К концу времён естественно было бы ожидать заката, но у Духа Святого иная логика, и вместо заката Откровение св. Иоанна Богослова говорит нам о новом, бесконечном дне…

Начало же этого дня — Синайское откровение. Несколько веков готовился к нему народ Божий. Авраам, услышавший голос Божий и последовавший в неизвестность за неведомым Богом (Быт 12:1) — начало этого приготовления; полная превратностей жизнь Моисея — его завершение. Во всё время предистории голос Божий звучит в сердцах Его избранников, а предание об Аврааме и об Иакове сохранило память о личной Встрече (Быт 15:1-17; Быт 17:1-22; Быт 28:10-22). Но на Синае происходит нечто большее: Господь открывается Своему народу и остаётся с ним. Моисей видит на Хоребе прежде всего некое таинственное Присутствие, которое называется по-еврейски мал'ах яхве (Исх 3:2). Перевод «Ангел Божий» не вполне объясняет дело, ведь словосочетание мал'ах яхве может обозначать не только Ангела, но и всякую вообще теофанию (об этом у нас ещё будет сказано ниже); Присутствие это видится Моисею как необжигающий огонь. При приближении к огню он слышит голос Божий (Исх 3:4-6), так же, как слышали его многие и прежде, со времён Авраама. Наконец, Господь открывает Моисею Своё Имя (Исх 3:13-15), делая его в полном смысле слова пророком, т.е. тем, кто может возвестить слово Божие (Исх 4:10-12). Такая последовательность откровения напоминает нам как о способе действия благодати Божией на человека, так и о смысле Завета. Началом преображения всегда бывает Встреча — иногда как с внешней по отношению к человеку Силой, во всех смыслах поражающей его (вспомним Апостола Павла на пути в Дамаск). Но затем сила эта должна стать не только внешней, но также и внутренней, и тогда в душе человека раздаётся Голос (и здесь сходство между Моисеем и Павлом полное). Но Голос, звучащий в душе, не есть ещё полнота Присутствия — Обращающийся должен войти в душу, преобразить сердце, открывшись до конца — и Господь открывает Моисею Своё Имя. Имя — это уже не просто Голос, это полнота внутреннего Присутствия, которое приоткрывает человеку таинственный, неуловимый Лик Божий — и потому св. Писание говорит о Моисее как о том, кого Господь знал лицом к лицу (Втор 34:10). И тогда имя становится Словом, а человек — пророком, и не сам человек говорит от себя, но Господь, обитая в сердце человека, говорит его устами. Апостол Павел развивает это представление, связывая его с полнотою жизни во Христе (Гал 2:20); но уже в яхвистской Общине было понимание того, что нет и не может быть истинно духовной жизни, если Господь не войдёт в сердце человека и не преобразит его, а без этого нет и подлинного Завета, рождающегося в особом, духовном измерении, что открывается вначале внешне, в сиянии славы Божией, как это было с Моисеем на Синае, а затем внутренне, в том духовном сердце, о котором говорит Иезекииль (Иез. 36:26-27) и из которого вырастает «духовное тело», упоминаемое Апостолом Павлом (I Кор. 15:44). Присутствие, Имя-Слово, Лик — так открывается Моисею Господь на Синае; язычникам же он открывается как внутренний свет — отблеск синайского света.

Вопрос о Присутствии требует особого рассмотрения. Св. Писание знает три его формы, взаимно дополняющие одна другую. На Синае Господь открылся Моисею как необжигающий огонь (Исх 3:2-3), и священнописатель назвал эту теофанию мал'ах яхве (Исх 3:2; в синодальном тексте «Ангел Господень»). Такое же Присутствие сопровождает народ во время Исхода, когда оно видится как туманное облако днём и как светящееся облако ночью (Исх 13:21-22). Во время преследования народа египтянами оно отделяет преследуемых от преследователей (Исх 14:19-20; здесь снова появляется выражение мал'ах элохим, по смыслу совпадающее с мал'ах яхве и в синодальном тексте переведённое как «Ангел Божий»); и это чудо, явленное Богом Своему народу, было дополнено ещё большим при переходе через Красное море. В дальнейшем, однако, выражения мал'ах яхве и мал'ах элохим для обозначения этого Присутствия не используются, и его начинают называть кавод яхве (Исх 40:34) (в синодальном тексте — «слава Господня», но упоминание в тексте «облака» (Исх 40:34-38) говорит о сути явления; ср. III Цар. 8:10-11). Именно эту «славу Господню» видел Иезекииль покидающей Храм перед его разрушением (Иез. 10:18-19), а затем он видел и возвращение её в восстановленный и обновлённый Храм как обетование о возрождении Израиля (Иез. 43:2-5; замечательно, что «слава Господня» освещает землю подобно «столпу огненному», сопровождавшему народ во время Исхода, и необжигающему огню, который видел Моисей). Присутствие это мистики Израиля много позже назовут словом шехина (производное от шакан — «обитать»). Что касается выражения мал'ах яхве, то оно стало обозначать всякую вообще теофанию, имеющую характер личной Встречи и важную с точки зрения судьбы отдельного человека или целого народа. Теофания эта вовсе необязательно связана с явлением Ангела в христианском понимании, часто это именно богоявление, вроде того, память о котором сохранила Книга Бытия (Быт. 48:16; ср. Исх 23:20, Исх 23:23; Исх 32:34), а в более поздний период так стали называть всякое чудесное событие, в котором явно виделся перст Божий (IV Цар. 19:35; ассирийские летописи говорят о чуме, опустошившей лагерь, что и заставило ассирийскую армию отступить). Но в некоторых случаях речь, по-видимому, действительно идёт об Ангелах, которые являются обычно как люди, облачённые в белые одежды (Быт. 18:1-16; ср. Ис. Нав. 5:13-15; Суд 6:11-22; Суд 13:2-21; тот же опыт встречи с Ангелом отражает, несомненно, и Книга Товита, при всём её ярко выраженном притчевом характере). Особо следует выделить ту форму теофании, которую иудейские толкователи называют меркаба (IV Цар. 2:11-12; ср. Иез. 1:4-21). Это откровение Бога в природных стихиях; «животные», упоминаемые Иезекиилем и Иоанном Богословом (Откр. 4:6-8), обозначают здесь не Ангелов, но именно стихии, служащие Богу, в которых Он может являться человеку так же, как явился Своему народу на Синае в грозе и буре в день заключения Завета (Исх. 19:16-20). Такие локальные теофании обрамляют главное — то Присутствие, что делает Израиль Общиной народа Божия; оно есть условие Завета, а вмещение его — осуществление Завета; обрезание, заповеданное народу Богом через Авраама (Быт. 17:9-14) — лишь символ, напоминающий о том, что Завет осуществляется в ином, внеприродном, духовном измерении, и Песах, как праздник Исхода, напоминает о том же; не случайно Апостол Павел, говоря о богоизбранности Израиля, упоминает не только «море», но и «облако» (I Кор. 10:1-2), имея в виду, очевидно, кавод яхве, сияющее облако славы Господней. Человек, входящий «под облако», сам должен стать живой Скинией, и тогда исполнится Завет; но это не под силу человеку, и потому Завет в полноте заключается лишь через Сына Божия, Который Сам становится живой Скинией. Об этом напоминает в своём Евангелии Иоанн, говоря о воплотившемся Слове, что оно ἐσκήνωσεν ἐν ἡμι̃ν (Ин. 1:14), т.е. «стало среди нас Скинией» (в синодальном тексте — «обитало с нами»); этот образ Христа как живой Скинии был очень распространён в раннехристианской литературе. А от такого представления было неотделимо понятие «второго рождения», «рождения свыше», о котором говорит Иисус Никодиму (Ин. 3:3-8) и которое вновь возвращает нас к мистериальной символике, равно как и притчи Спасителя, где Царство Божие, рождающееся в сердце, сравнивается с зерном (Мф 13:31; Мф 17:20; Мк 4:28, Мк 4:31; Лк 13:19; Лк 17:6; Ин. 12:24-25).

Родиться от «воды и духа» (Ин. 3:5) — значит, под водительством Святого Духа, пройти сквозь «воду», которая в св. Писании всюду связывается с хаосом и бездной (ср. Быт. 1:2), а для преодолевшего становится купелью, лоном нового, духовного рождения — не случайно погружение в воду в таинстве св. Крещения для Церкви издавна служило символом смерти для греха и рождения в жизнь для Бога. Но ещё прежде истина эта открылась Давиду, прошедшему через адскую бездну (II Цар. 22:5-6) и рождённому Богом к новой, Духом Святым обновлённой жизни (II Цар. 22:7, II Цар. 22:17). Из этой же бездны воззвал Творец мир в «первый день» (Быт. 1:3) словом, которое есть прообраз иного Слова, свидетельствованного Иоанном (Ин. 1:1); действием Его всё творение, по слову Евангелиста, ἐ-γέν-ετο, т.е. рождено к бытию (Ин. 1:3; в синодальном тексте «начало быть») — рождено, разумеется, не из Божественной сущности, а из небытия через его преодоление. Завершается же это рождение обновлением человека, родившегося от Бога (Ин. 1:13). Так перекликаются между собой Пролог Книги Бытия и Пролог Евангелия от Иоанна, очерчивая то духовное пространство, которое можно назвать пространством Завета.

Пространство это имеет ещё и иное, личностное измерение, и имя ему — предстояние. Замечательные образцы предстоятельской молитвы донесла до нас память Израиля, связав их с образом Моисея. Замечательно здесь прежде всего то, что Завет заключается через одного со всем народом, или, вернее, с каждым из народа; на гору поднимается один Моисей, но его свидетельства и слова ждёт каждый (Исх 19:20-25; Исх 24:1-2). Завет объединяет весь народ, находя себе полноту выражения в одном предстоятеле — и это отнюдь не вопрос исторического приоритета или формальной внутриобщинной дисциплины, а лучшее свидетельство того, что Завет реализуется прежде всего в духовном измерении, где отношения между людьми приобретают иное качество — то, которое Церковь называет соборностью. Соборность не может быть построена человеческими силами и средствами даже при совершенной самоотверженности и чистоте намерений — она может быть лишь дарована свыше как возможность войти в иное, духовное измерение бытия и открыть его в себе, как тот «мир» (евр. шалом, греч. εἰρήνη), который оставляет Иисус Апостолам и который «не от мира сего» (Ин. XIV, 27). Но открывается этот новый мир всегда через одного — того, кого изберёт Господь. Из этого вовсе не следует, что тем, кто хочет войти в Завет, уже ничего не надо делать — но делание это становится чем-то мистически неотделимым от того, через кого заключён Завет. При этом соборность открывается каждому как только ему данная Богом духовная полнота; здесь нет места коллективному духовному опыту, где личность зачастую растворяется во всеобщем экстазе (обычно спиритуалистического или пантеистического порядка). Но при всей персоналистической заострённости соборного переживания оно остаётся именно соборным; личность не исчезает в межличностном психическом континууме, но, напротив, несёт в себе всю полноту установившихся в общине духовных отношений, так, что к Богу приближается уже не только отдельный человек, но в нём — духовно и мистически — вся община. Тайна же предстояния заключается в том, что приближение это было бы невозможно каждому, если бы в общине не было одного — предстоятеля, который служит духовным завершением общины. Предстояние есть факт не только канонический, но прежде всего мистический; совпадение и идеальная гармония этих двух сторон были свершившимся фактом не только в день Пятидесятницы, когда родилась Церковь Христова, но и в день Синайского откровения, когда родилась Община народа Божия. Моисей — в духовном смысле — первосвященник Израиля, прообраз того Первосвященника, Которого, разумеется, не случайно, увидит Иоанн в священническом облачении (Откр. 1:13). То же и в день Пятидесятницы: Апостолы — первые святые и первые священники (в широком смысле этого слова) Церкви Христовой. Как в яхвистской Общине после Моисея, так и в Церкви Христовой после Апостолов священство стало иным: соборная полнота стала достоянием всей Общины (всей Церкви), и священство стало производным от этой полноты. Отчетливее всего это выражено в жизни Церкви: без предстоятеля нет евхаристической общины, без евхаристической общины нет предстоятеля. В Общине Израиля истина эта была осмыслена далеко не сразу, потребовалась национальная и духовная катастрофа, чтобы она была воспринята хотя бы частью народа Божия. Ни один епископ или священник не посмеет повторить столь естественное в устах Спасителя: «не вы Меня избрали, а Я вас избрал» (Ин. 15:16); и ни к кому более не обращался Господь, как к Моисею, предлагая ему другой народ вместо данного ему Богом (Исх. 32:9-10). Однако избрание предстоятеля не есть дело только человеческое; можно сказать, что община рождает своего предстоятеля внутри себя, как собственное своё выражение и средоточие — но и Господь рождает его, действуя в невидимом, духовном измерении, где человек только и может стать предстоятелем, — и потому должно совершиться таинство, делающее предстоятеля предстоятелем, открывающее ему ту духовную полноту, которая позволит ему стать средоточием духовной жизни общины. Древняя Церковь знала это — и потому епископов и священников рукополагали, как правило, по просьбе соответствующей Поместной Церкви или евхаристической общины. Разумеется, и при нарушении этого правила община останется общиной, если будет жить по вере, — но жизнь эта обернётся страданием духовным (а в иных случаях и не только духовным) для истинно верующих. В яхвистской Общине в послепленную эпоху священство в значительной мере дополнялось учительством (синагога), и проблема тем самым в известной мере разрешалась; в Церкви она стояла и стоит до сих пор весьма остро, и некоторые Поместные Церкви страдали и страдают от её неразрешённости; но всё это, разумеется, никоим образом не отменяет предстояния как основополагающего элемента общинной жизни, будь то евхаристическая община (священник), Поместная Церковь (епископ) или Вселенская Церковь в целом (Папа как Вселенский Предстоятель). Больше всего проблем возникает тогда, когда духовное единство общины (в том числе и в отношении к предстоятелю) становится только и исключительно каноническим; произойти это может на любом уровне, и одному Богу ведомо, сколько придётся понести тем, кто сохранит в этой ситуации живую веру и истинную духовность. Но в любой, даже духовно, казалось бы, совершенно безнадёжной ситуации Господь являет миру Своих святых — будь то пророки Израиля или христианские святые; и их свидетельство, какую бы форму оно ни принимало, всегда готовит Общину (Церковь) к тому, чтобы каждый в ней готов был открыть сердце Богу и принять Его.

Отрывки к тексту:
Gn 15
Gn 12
Gn 17
Gn 28
Ex 3-4
Dt 34
Ex 13-14
Ex 40
Gn 48
Ex 23
Ex 32
Gn 18
Jg 6
Jg 13
Ez 1:4-21
Ex 19
Ex 24
1
Après ces événements, la parole de Yahvé fut adressée à Abram, dans une vision : Ne crains pas, Abram ! Je suis ton bouclier, ta récompense sera très grande.
2
Abram répondit : Mon Seigneur Yahvé, que me donnerais-tu ? Je m'en vais sans enfant...
3
Abram dit : Voici que tu ne m'as pas donné de descendance et qu'un des gens de ma maison héritera de moi.
4
Alors cette parole de Yahvé lui fut adressée : Celui-là ne sera pas ton héritier, mais bien quelqu'un issu de ton sang.
5
Il le conduisit dehors et dit : Lève les yeux au ciel et dénombre les étoiles si tu peux les dénombrer et il lui dit : Telle sera ta postérité.
6
Abram crut en Yahvé, qui le lui compta comme justice.
7
Il lui dit : Je suis Yahvé qui t'ai fait sortir d'Ur des Chaldéens, pour te donner ce pays en possession.
8
Abram répondit : Mon Seigneur Yahvé, à quoi saurai-je que je le posséderai ?
9
Il lui dit : Va me chercher une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et un pigeonneau.
10
Il lui amena tous ces animaux, les partagea par le milieu et plaça chaque moitié vis-à-vis de l'autre; cependant il ne partagea pas les oiseaux.
11
Les rapaces s'abattirent sur les cadavres, mais Abram les chassa.
12
Comme le soleil allait se coucher, une torpeur tomba sur Abram et voici qu'un grand effroi le saisit.
13
Yahvé dit à Abram : Sache bien que tes descendants seront des étrangers dans un pays qui ne sera pas le leur. Ils y seront esclaves, on les opprimera pendant quatre cents ans.
14
Mais je jugerai aussi la nation à laquelle ils auront été asservis et ils sortiront ensuite avec de grands biens.
15
Pour toi, tu t'en iras en paix avec tes pères, tu seras enseveli dans une vieillesse heureuse.
16
C'est à la quatrième génération qu'ils reviendront ici, car jusque-là l'iniquité des Amorites n'aura pas atteint son comble.
17
Quand le soleil fut couché et que les ténèbres s'étendirent, voici qu'un four fumant et un brandon de feu passèrent entre les animaux partagés.
18
Ce jour-là Yahvé conclut une alliance avec Abram en ces termes : A ta postérité je donne ce pays, du Fleuve d'Égypte jusqu'au Grand Fleuve, le fleuve d'Euphrate,
19
les Qénites, les Qenizzites, les Qadmonites,
20
les Hittites, les Perizzites, les Rephaïm,
21
les Amorites, les Cananéens, les Girgashites et les Jébuséens.
Скрыть
1
Yahvé dit à Abram : Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t'indiquerai.
2
Je ferai de toi un grand peuple, je te bénirai, je magnifierai ton nom; sois une bénédiction !
3
Je bénirai ceux qui te béniront, je réprouverai ceux qui te maudiront. Par toi se béniront tous les clans de la terre.
4
Abram partit, comme lui avait dit Yahvé, et Lot partit avec lui. Abram avait soixante-quinze ans lorsqu'il quitta Harân.
5
Abram prit sa femme Saraï, son neveu Lot, tout l'avoir qu'ils avaient amassé et le personnel qu'ils avaient acquis à Harân; ils se mirent en route pour le pays de Canaan et ils y arrivèrent.
6
Abram traversa le pays jusqu'au lieu saint de Sichem, au Chêne de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays.
7
Yahvé apparut à Abram et dit : C'est à ta postérité que je donnerai ce pays. Et là, Abram bâtit un autel à Yahvé qui lui était apparu.
8
Il passa de là dans la montagne, à l'orient de Béthel, et il dressa sa tente, ayant Béthel à l'ouest et Aï à l'est. Là, il bâtit un autel à Yahvé et il invoqua son nom.
9
Puis, de campement en campement, Abram alla au Négeb.
10
Il y eut une famine dans le pays et Abram descendit en Égypte pour y séjourner, car la famine pesait lourdement sur le pays.
11
Lorsqu'il fut près d'entrer en Égypte, il dit à sa femme Saraï : Vois-tu, je sais que tu es une femme de belle apparence.
12
Quand les Égyptiens te verront, ils diront : C'est sa femme, et ils me tueront et te laisseront en vie.
13
Dis, je te prie, que tu es ma sœur, pour qu'on me traite bien à cause de toi et qu'on me laisse en vie par égard pour toi.
14
De fait, quand Abram arriva en Égypte, les Égyptiens virent que la femme était très belle.
15
Les officiers de Pharaon la virent et la vantèrent à Pharaon; et la femme fut emmenée au palais de Pharaon.
16
Celui-ci traita bien Abram à cause d'elle : il eut du petit et du gros bétail, des ânes, des esclaves, des servantes, des ânesses, des chameaux.
17
Mais Yahvé frappa Pharaon de grandes plaies, et aussi sa maison, à propos de Saraï, la femme d'Abram.
18
Pharaon appela Abram et dit : Qu'est-ce que tu m'as fait ? Pourquoi ne m'as-tu pas déclaré qu'elle était ta femme ?
19
Pourquoi as-tu dit : Elle est ma sœur ! en sorte que je l'ai prise pour femme. Maintenant, voilà ta femme : prends-la et va-t'en !
20
Pharaon le confia à des hommes qui le reconduisirent à la frontière, lui, sa femme et tout ce qu'il possédait.
Скрыть
1
Lorsqu'Abram eut atteint quatre-vingt-dix-neuf ans, Yahvé lui apparut et lui dit : Je suis El Shaddaï, marche en ma présence et sois parfait.
2
J'institue mon alliance entre moi et toi, et je t'accroîtrai extrêmement.
3
Et Abram tomba la face contre terre. Dieu lui parla ainsi :
4
Moi, voici mon alliance avec toi : tu deviendras père d'une multitude de nations.
5
Et l'on ne t'appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham, car je te fais père d'une multitude de nations.
6
Je te rendrai extrêmement fécond, de toi je ferai des nations, et des rois sortiront de toi.
7
J'établirai mon alliance entre moi et toi, et ta race après toi, de génération en génération, une alliance perpétuelle, pour être ton Dieu et celui de ta race après toi.
8
A toi et à ta race après toi, je donnerai le pays où tu séjournes, tout le pays de Canaan, en possession à perpétuité, et je serai votre Dieu.
9
Dieu dit à Abraham : Et toi, tu observeras mon alliance, toi et ta race après toi, de génération en génération.
10
Et voici mon alliance qui sera observée entre moi et vous, c'est-à-dire ta race après toi : que tous vos mâles soient circoncis.
11
Vous ferez circoncire la chair de votre prépuce, et ce sera le signe de l'alliance entre moi et vous.
12
Quand ils auront huit jours, tous vos mâles seront circoncis, de génération en génération. Qu'il soit né dans la maison ou acheté à prix d'argent à quelque étranger qui n'est pas de ta race,
13
on devra circoncire celui qui est né dans la maison et celui qui est acheté à prix d'argent. Mon alliance sera marquée dans votre chair comme une alliance perpétuelle.
14
L'incirconcis, le mâle dont on n'aura pas coupé la chair du prépuce, cette vie-là sera retranchée de sa parenté : il a violé mon alliance.
15
Dieu dit à Abraham : Ta femme Saraï, tu ne l'appelleras plus Saraï, mais son nom est Sara.
16
Je la bénirai et même je te donnerai d'elle un fils; je la bénirai, elle deviendra des nations, et des rois de peuples viendront d'elle.
17
Abraham tomba la face contre terre, et il se mit à rire car il se disait en lui-même : Un fils naîtra-t-il à un homme de cent ans, et Sara qui a quatre-vingt-dix ans va-t-elle enfanter ?
18
Abraham dit à Dieu : Oh ! qu'Ismaèl vive devant ta face !
19
Mais Dieu reprit : Non, mais ta femme Sara te donnera un fils, tu l'appelleras Isaac, j'établirai mon alliance avec lui, comme une alliance perpétuelle, pour être son Dieu et celui de sa race après lui.
20
En faveur d'Ismaèl aussi, je t'ai entendu : je le bénis, je le rendrai fécond, je le ferai croître extrêmement, il engendrera douze princes et je ferai de lui une grande nation.
21
Mais mon alliance, je l'établirai avec Isaac, que va t'enfanter Sara, l'an prochain à cette saison.
22
Lorsqu'il eut fini de lui parler, Dieu remonta d'auprès d'Abraham.
23
Alors Abraham prit son fils Ismaèl, tous ceux qui étaient nés dans sa maison, tous ceux qu'il avait acquis de son argent, bref tous les mâles parmi les gens de la maison d'Abraham, et il circoncit la chair de leur prépuce, ce jour même, comme Dieu le lui
24
Abraham était âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans lorsqu'on circoncit la chair de son prépuce
25
et Ismaèl, son fils, était âgé de treize ans lorsqu'on circoncit la chair de son prépuce.
26
Ce jour même furent circoncis Abraham et son fils Ismaèl,
27
et tous les hommes de sa maison, enfants de la maison ou acquis d'un étranger à prix d'argent, furent circoncis avec lui.
Скрыть
1
Isaac appela Jacob, il le bénit et lui fit ce commandement : Ne prends pas une femme parmi les filles de Canaan.
2
Lève-toi ! Va en Padân-Aram chez Bétuel, le père de ta mère, et choisis-toi une femme de là-bas, parmi les filles de Laban, le frère de ta mère.
3
Qu'El Shaddaï te bénisse, qu'il te fasse fructifier et multiplier pour que tu deviennes une assemblée de peuples.
4
Qu'il t'accorde, ainsi qu'à ta descendance, la bénédiction d'Abraham, pour que tu possèdes le pays dans lequel tu séjournes et que Dieu a donné à Abraham.
5
Isaac congédia Jacob et celui-ci partit en Paddân-Aram chez Laban, fils de Bétuel l'Araméen et frère de Rébecca, la mère de Jacob et d'Ésaü.
6
Ésaü vit qu'Isaac avait béni Jacob et l'avait envoyé en Paddân-Aram pour y prendre femme, et qu'en le bénissant il lui avait fait ce commandement : Ne prends pas une femme parmi les filles de Canaan.
7
Et Jacob avait obéi à son père et à sa mère et était parti en Paddân-Aram.
8
Ésaü comprit que les filles de Canaan étaient mal vues de son père Isaac
9
et il alla chez Ismaèl et prit pour femme - en plus de celles qu'il avait - Mahalat, fille d'Ismaèl, le fils d'Abraham, et sœur de Nebayot.
10
Jacob quitta Bersabée et partit pour Harân.
11
Il arriva d'aventure en un certain lieu et il y passa la nuit, car le soleil s'était couché. Il prit une des pierres du lieu, la mit sous sa tête et dormit en ce lieu.
12
Il eut un songe : Voilà qu'une échelle était dressée sur la terre et que son sommet atteignait le ciel, et des anges de Dieu y montaient et descendaient !
13
Voilà que Yahvé se tenait devant lui et dit : Je suis Yahvé, le Dieu d'Abraham ton ancêtre et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donne à toi et à ta descendance.
14
Ta descendance deviendra nombreuse comme la poussière du sol, tu déborderas à l'occident et à l'orient, au septentrion et au midi, et tous les clans de la terre se béniront par toi et par ta descendance.
15
Je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras et te ramènerai en ce pays, car je ne t'abandonnerai pas que je n'aie accompli ce que je t'ai promis.
16
Jacob s'éveilla de son sommeil et dit : En vérité, Yahvé est en ce lieu et je ne le savais pas !
17
Il eut peur et dit : Que ce lieu est redoutable ! Ce n'est rien de moins qu'une maison de Dieu et la porte du ciel !
18
Levé de bon matin, il prit la pierre qui lui avait servi de chevet, il la dressa comme une stèle et répandit de l'huile sur son sommet.
19
A ce lieu, il donna le nom de Béthel, mais auparavant la ville s'appelait Luz.
20
Jacob fit ce vœu : Si Dieu est avec moi et me garde en la route où je vais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir,
21
si je reviens sain et sauf chez mon père, alors Yahvé sera mon Dieu
22
et cette pierre que j'ai dressée comme une stèle sera une maison de Dieu, et de tout ce que tu me donneras je te payerai fidèlement la dîme.
Скрыть
1
Moïse faisait paître le petit bétail de Jéthro, son beau-père, prêtre de Madiân ; il l'emmena par-delà le désert et parvint à la montagne de Dieu, l'Horeb.
2
L'Ange de Yahvé lui apparut, dans une flamme de feu, du milieu d'un buisson. Moïse regarda : le buisson était embrasé mais le buisson ne se consumait pas.
3
Moïse dit : " Je vais faire un détour pour voir cet étrange spectacle, et pourquoi le buisson ne se consume pas. "
4
Yahvé vit qu'il faisait un détour pour voir, et Dieu l'appela du milieu du buisson. " Moïse, Moïse ", dit-il, et il répondit : " Me voici. "
5
Il dit : " N'approche pas d'ici, retire tes sandales de tes pieds car le lieu où tu te tiens est une terre sainte. "
6
Et il dit : " Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. " Alors Moïse se voila la face, car il craignait de fixer son regard sur Dieu.
7
Yahvé dit : " J'ai vu, j'ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte. J'ai entendu son cri devant ses oppresseurs ; oui, je connais ses angoisses.
8
Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et le faire monter de cette terre vers une terre plantureuse et vaste, vers une terre qui ruisselle de lait et de miel, vers la demeure des Cananéens, des Hittites, des Amorites, des Perizzites, des Hivvites et des Jébuséens.
9
Maintenant, le cri des Israélites est venu jusqu'à moi, et j'ai vu l'oppression que font peser sur eux les Égyptiens.
10
Maintenant va, je t'envoie auprès de Pharaon, fais sortir d'Égypte mon peuple, les Israélites. "
11
Moïse dit à Dieu : " Qui suis-je pour aller trouver Pharaon et faire sortir d'Égypte les Israélites ? "
12
Dieu dit : " Je serai avec toi, et voici le signe qui te montrera que c'est moi qui t'ai envoyé. Quand tu feras sortir le peuple d'Égypte, vous servirez Dieu sur cette montagne.
13
Moïse dit à Dieu : " Voici, je vais trouver les Israélites et je leur dis : "Le Dieu de vos pères m'a envoyé vers vous. " Mais s'ils me disent : "Quel est son nom ?", que leur dirai-je ? "
14
Dieu dit à Moïse : " Je suis celui qui est. " Et il dit : " Voici ce que tu diras aux Israélites : "Je suis" m'a envoyé vers vous. "
15
Dieu dit encore à Moïse : " Tu parleras ainsi aux Israélites : "Yahvé, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob m'a envoyé vers vous. C'est mon nom pour toujours, c'est ainsi que l'on m'invoquera de génération en génération.
16
" Va, réunis les anciens d'Israël et dis-leur : "Yahvé, le Dieu de vos pères, m'est apparu - le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob - et il m'a dit : Je vous ai visités et j'ai vu ce qu'on vous fait en Égypte,
17
alors j'ai dit : Je vous ferai monter de l'affliction d'Égypte vers la terre des Cananéens, des Hittites, des Amorites, des Perizzites, des Hivvites et des Jébuséens, vers une terre qui ruisselle de lait et de miel. "
18
Ils écouteront ta voix et vous irez, toi et les anciens d'Israël, trouver le roi d'Égypte et vous lui direz : "Yahvé, le Dieu des Hébreux, est venu à notre rencontre. Toi, permets-nous d'aller à trois jours de marche dans le désert pour sacrifier à Yahvé notre Dieu. "
19
Je sais bien que le roi d'Égypte ne vous laissera aller que s'il y est contraint par une main forte.
20
Aussi j'étendrai la main et je frapperai l'Égypte par les merveilles de toute sorte que j'accomplirai au milieu d'elle ; après quoi, il vous laissera partir.
21
" Je ferai gagner à ce peuple la faveur des Égyptiens, et quand vous partirez, vous ne partirez pas les mains vides.
22
La femme demandera à sa voisine et à celle qui séjourne dans sa maison des objets d'argent, des objets d'or et des vêtements. Vous les ferez porter à vos fils et à vos filles et vous en dépouillerez les Égyptiens.
1
Moïse reprit la parole et dit : " Et s'ils ne me croient pas et n'écoutent pas ma voix, mais me disent : Yahvé ne t'est pas apparu " ?
2
Yahvé lui dit : Qu'as-tu en main ? - Un bâton, dit-il. -
3
Jette-le à terre ", lui dit Yahvé. Moïse le jeta à terre, le bâton se changea en serpent et Moïse fuit devant lui.
4
Yahvé dit à Moïse : " Avance la main et prends-le par la queue. " Il avança la main, le prit, et dans sa main il redevint un bâton.
5
" Afin qu'ils croient que Yahvé t'est apparu, le Dieu de leurs pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. "
6
Yahvé lui dit encore : " Mets ta main dans ton sein. " Il mit la main dans son sein, puis la retira, et voici que sa main était lépreuse, blanche comme neige.
7
Yahvé lui dit : " Remets ta main dans ton sein. " Il remit la main dans son sein et la retira de son sein, et voici qu'elle était redevenue comme le reste de son corps.
8
" Ainsi, s'ils ne te croient pas et ne sont pas convaincus par le premier signe, ils croiront à cause du second signe.
9
Et s'ils ne croient pas, même avec ces deux signes, et qu'ils n'écoutent pas ta voix, tu prendras de l'eau du Fleuve et tu la répandras par terre, et l'eau que tu auras puisée au Fleuve se changera en sang sur la terre sèche.
10
Moïse dit à Yahvé : " Excuse-moi, mon Seigneur, je ne suis pas doué pour la parole, ni d'hier ni d'avant-hier, ni même depuis que tu adresses la parole à ton serviteur, car ma bouche et ma langue sont pesantes. "
11
Yahvé lui dit : " Qui a doté l'homme d'une bouche ? Qui rend muet ou sourd, clairvoyant ou aveugle ? N'est-ce pas moi, Yahvé ?
12
Va maintenant, je serai avec ta bouche et je t'indiquerai ce que tu devras dire. "
13
Moïse dit encore : " Excuse-moi, mon Seigneur, envoie, je te prie, qui tu voudras. "
14
La colère de Yahvé s'enflamma contre Moïse et il dit : " N'y a-t-il pas Aaron ton frère, le lévite ? Je sais qu'il parle bien, lui ; le voici qui vient à ta rencontre et à ta vue il se réjouira en son cœur.
15
Tu lui parleras et tu mettras les paroles dans sa bouche. Moi, je serai avec ta bouche et avec sa bouche, et je vous indiquerai ce que vous devrez faire.
16
C'est lui qui parlera pour toi au peuple ; il te tiendra lieu de bouche et tu seras pour lui un dieu.
17
Quant à ce bâton, prends-le dans ta main, c'est par lui que tu accompliras les signes.
18
Moïse s'en alla et retourna vers Jéthro, son beau-père. Il lui dit : " Permets que je m'en aille et que je retourne vers mes frères qui sont en Égypte pour voir s'ils sont encore en vie. " Jéthro lui répondit : " Va en paix. "
19
Yahvé dit à Moïse en Madiân : " Va, retourne en Égypte, car ils sont morts, tous ceux qui cherchaient à te faire périr. "
20
Moïse prit sa femme et son fils, les fit monter sur un âne et s'en retourna au pays d'Égypte. Moïse prit en main le bâton de Dieu.
21
Yahvé dit à Moïse : " Tandis que tu retourneras en Égypte, vois les prodiges que j'ai mis en ton pouvoir : tu les accompliras devant Pharaon, mais moi, j'endurcirai son cœur et il ne laissera pas partir le peuple.
22
Alors tu diras à Pharaon : Ainsi parle Yahvé : mon fils premier-né, c'est Israël.
23
Je t'avais dit : "Laisse aller mon fils, qu'il me serve. " Puisque tu refuses de le laisser aller, eh bien, moi, je vais faire périr ton fils premier-né.
24
Et ce fut en route, à la halte de la nuit, que Yahvé vint à sa rencontre et chercha à le faire mourir.
25
Çippora prit un silex, coupa le prépuce de son fils et elle en toucha ses pieds. Et elle dit : " Tu es pour moi un époux de sang. "
26
Et il se retira de lui. Elle avait dit alors " Époux de sang ", ce qui s'applique aux circoncisions.
27
Yahvé dit à Aaron : " Va à la rencontre de Moïse en direction du désert. " Il partit, le rencontra à la montagne de Dieu et l'embrassa.
28
Moïse informa Aaron de toutes les paroles de Yahvé, qui l'avait envoyé, et de tous les signes qu'il lui avait ordonné d'accomplir.
29
Moïse partit avec Aaron et ils réunirent tous les anciens des Israélites.
30
Aaron répéta toutes les paroles que Yahvé avait dites à Moïse ; il accomplit les signes aux yeux du peuple.
31
Le peuple crut et se réjouit de ce que Yahvé avait visité les Israélites et avait vu leur misère. Ils s'agenouillèrent et se prosternèrent.
Скрыть
1
Alors, partant des Steppes de Moab, Moïse gravit le mont Nebo, sommet du Pisga en face de Jéricho, et Yahvé lui fit voir tout le pays : le Galaad jusqu'à Dan,
2
tout Nephtali, le pays d'Éphraïm et de Manassé, tout le pays de Juda jusqu'à la mer Occidentale,
3
le Négeb, le district de la vallée de Jéricho, ville de palmiers, jusqu'à Çoar.
4
Yahvé lui dit : " Voici le pays que j'ai promis par serment à Abraham, Isaac et Jacob, en ces termes : Je le donnerai à ta postérité. Je te l'ai fait voir de tes yeux, mais tu n'y passeras pas. "
5
C'est là que mourut Moïse, serviteur de Yahvé, en terre de Moab, selon l'ordre de Yahvé ;
6
il l'enterra dans la vallée, au pays de Moab, vis-à-vis de Bet-Péor. Jusqu'à ce jour nul n'a connu son tombeau.
7
Moïse avait cent vingt ans quand il mourut ; son œil n'était pas éteint, ni sa vigueur épuisée.
8
Les Israélites pleurèrent Moïse trente jours dans les Steppes de Moab. Les jours de pleurs pour le deuil de Moïse s'achevèrent.
9
Josué, fils de Nûn, était rempli de l'esprit de sagesse, car Moïse lui avait imposé les mains. C'est à lui qu'obéirent les Israélites agissant selon l'ordre que Yahvé avait donné à Moïse.
10
Il ne s'est plus levé en Israël de prophète pareil à Moïse, lui que Yahvé connaissait face à face.
11
Que de signes et de prodiges Yahvé lui fit accomplir au pays d'Égypte, contre Pharaon, tous ses serviteurs et tout son pays !
12
Quelle main puissante et quelle grande terreur Moïse avait mises en œuvre aux yeux de tout Israël !
Скрыть
1
Yahvé parla à Moïse et lui dit :
2
Consacre-moi tout premier-né, prémices du sein maternel, parmi les Israélites. Homme ou animal, il est à moi.
3
Moïse dit au peuple : " Souvenez-vous de ce jour, celui où vous êtes sortis d'Égypte, de la maison de servitude, car c'est par la force de sa main que Yahvé vous en a fait sortir, et l'on ne mangera pas de pain levé.
4
Aujourd'hui vous sortez dans le mois d'Abib.
5
Quand Yahvé t'aura fait entrer dans la terre des Cananéens, des Hittites, des Amorites, des Hivvites et des Jébuséens, qu'il a juré à tes pères de te donner, terre qui ruisselle de lait et de miel, tu pratiqueras ce rite en ce même mois.
6
Pendant sept jours tu mangeras des azymes et le septième jour il y aura une fête pour Yahvé.
7
Ce sont des azymes que l'on mangera pendant les sept jours et l'on ne verra pas chez toi de pain levé, ni on ne verra chez toi de levain, dans tout ton territoire.
8
Ce jour-là, tu parleras ainsi à ton fils : "C'est à cause de ce que Yahvé a fait pour moi lors de ma sortie d'Égypte. "
9
Ce sera pour toi un signe sur ta main, un mémorial sur ton front, afin que la loi de Yahvé soit toujours dans ta bouche, car c'est à main forte que Yahvé t'a fait sortir d'Égypte.
10
Tu observeras cette loi au temps prescrit, d'année en année.
11
" Quand Yahvé t'aura fait entrer dans le pays des Cananéens, comme il te l'a juré ainsi qu'à tes pères, et qu'il te l'aura donné,
12
tu céderas à Yahvé tout être sorti le premier du sein maternel et toute la première portée des bêtes qui t'appartiennent : les mâles sont à Yahvé.
13
Les premiers ânons mis bas, tu les rachèteras par une tête de petit bétail. Si tu ne les rachètes pas, tu leur briseras la nuque, mais tous les premiers-nés de l'homme, parmi tes fils, tu les rachèteras.
14
Lorsque ton fils te demandera demain : "Que signifie ceci ?" tu lui diras : "C'est par la force de sa main que Yahvé nous a fait sortir d'Égypte, de la maison de servitude.
15
Comme Pharaon s'entêtait à ne pas nous laisser partir, Yahvé fit périr tous les premiers-nés au pays d'Égypte, aussi bien les premiers-nés des hommes que les premiers-nés du bétail. C'est pourquoi je sacrifie à Yahvé tout mâle sorti le premier du sein maternel et je rachète tout premier-né de mes fils. "
16
Ce sera pour toi un signe sur ta main, un bandeau sur ton front, car c'est par la force de sa main que Yahvé nous a fait sortir d'Égypte.
17
Lorsque Pharaon eut laissé partir le peuple, Dieu ne lui fit pas prendre la route du pays des Philistins, bien qu'elle fût plus proche, car Dieu s'était dit qu'à la vue des combats le peuple pourrait se repentir et retourner en Égypte.
18
Dieu fit donc faire au peuple un détour par la route du désert de la mer des Roseaux. C'est bien armés que les Israélites montèrent du pays d'Égypte.
19
Moïse emporta les ossements de Joseph avec lui, car celui-ci avait adjuré les Israélites en disant : " Oui, Dieu vous visitera, et alors vous emporterez d'ici mes ossements avec vous. "
20
Ils partirent de Sukkot et campèrent à Étam, en bordure du désert.
21
Yahvé marchait avec eux, le jour dans une colonne de nuée pour leur indiquer la route, et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu'ils puissent marcher de jour et de nuit.
22
La colonne de nuée ne se retirait pas le jour devant le peuple, ni la colonne de feu la nuit.
1
Yahvé parla à Moïse et lui dit :
2
" Dis aux Israélites de rebrousser chemin et de camper devant Pi-Hahirot, entre Migdol et la mer, devant Baal-Çephôn ; vous camperez face à ce lieu, au bord de la mer.
3
Pharaon dira des Israélites : "Les voilà qui errent dans le pays, le désert s'est refermé sur eux. "
4
J'endurcirai le cœur de Pharaon et il se lancera à leur poursuite. Je me glorifierai aux dépens de Pharaon et de toute son armée, et les Égyptiens sauront que je suis Yahvé. " C'est ce qu'ils firent.
5
Lorsqu'on annonça au roi d'Égypte que le peuple avait fui, le cœur de Pharaon et de ses serviteurs changea à l'égard du peuple. Ils dirent : " Qu'avons-nous fait là, de laisser Israël quitter notre service !"
6
Pharaon fit atteler son char et emmena son armée.
7
Il prit six cents des meilleurs chars et tous les chars d'Égypte, chacun d'eux monté par des officiers.
8
Yahvé endurcit le cœur de Pharaon, le roi d'Égypte, qui se lança à la poursuite des Israélites sortant la main haute.
9
Les Égyptiens se lancèrent à leur poursuite et les rejoignirent alors qu'ils campaient au bord de la mer - tous les chevaux de Pharaon, ses chars, ses cavaliers et son armée - près de Pi-Hahirot, devant Baal-Çephôn.
10
Comme Pharaon approchait, les Israélites levèrent les yeux, et voici que les Égyptiens les poursuivaient. Les Israélites eurent grand-peur et crièrent vers Yahvé.
11
Ils dirent à Moïse : " Manquait-il de tombeaux en Égypte, que tu nous aies menés mourir dans le désert ? Que nous as-tu fait en nous faisant sortir d'Égypte ?
12
Ne te disions-nous pas en Égypte : Laisse-nous servir les Égyptiens, car mieux vaut pour nous servir les Égyptiens que de mourir dans le désert ? "
13
Moïse dit au peuple : " Ne craignez pas !Tenez ferme et vous verrez ce que Yahvé va faire pour vous sauver aujourd'hui, car les Égyptiens que vous voyez aujourd'hui, vous ne les reverrez plus jamais;
14
Yahvé combattra pour vous ; vous, vous n'aurez qu'à rester tranquilles.
15
Yahvé dit à Moïse : " Pourquoi cries-tu vers moi ? Dis aux Israélites de repartir.
16
Toi, lève ton bâton, étends ta main sur la mer et fends-la, que les Israélites puissent pénétrer à pied sec au milieu de la mer.
17
Moi, j'endurcirai le cœur des Égyptiens, ils pénétreront à leur suite et je me glorifierai aux dépens de Pharaon, de toute son armée, de ses chars et de ses cavaliers.
18
Les Égyptiens sauront que je suis Yahvé quand je me serai glorifié aux dépens de Pharaon, de ses chars et de ses cavaliers. "
19
L'Ange de Dieu qui marchait en avant du camp d'Israël se déplaça et marcha derrière eux, et la colonne de nuée se déplaça de devant eux et se tint derrière eux.
20
Elle vint entre le camp des Égyptiens et le camp d'Israël. La nuée était ténébreuse et la nuit s'écoula sans que l'un puisse s'approcher de l'autre de toute la nuit.
21
Moïse étendit la main sur la mer, et Yahvé refoula la mer toute la nuit par un fort vent d'est ; il la mit à sec et toutes les eaux se fendirent.
22
Les Israélites pénétrèrent à pied sec au milieu de la mer, et les eaux leur formaient une muraille à droite et à gauche.
23
Les Égyptiens les poursuivirent, et tous les chevaux de Pharaon, ses chars et ses cavaliers pénétrèrent à leur suite au milieu de la mer.
24
A la veille du matin, Yahvé regarda de la colonne de feu et de nuée vers le camp des Égyptiens, et jeta la confusion vers le camp des Égyptiens.
25
Il enraya les roues de leurs chars qui n'avançaient plus qu'à grand-peine. Les Égyptiens dirent : " Fuyons devant Israël car Yahvé combat avec eux contre les Égyptiens !"
26
Yahvé dit à Moïse : " Étends ta main sur la mer, que les eaux refluent sur les Égyptiens, sur leurs chars et sur leurs cavaliers. "
27
Moïse étendit la main sur la mer et, au point du jour, la mer rentra dans son lit. Les Égyptiens en fuyant la rencontrèrent, et Yahvé culbuta les Égyptiens au milieu de la mer.
28
Les eaux refluèrent et recouvrirent les chars et les cavaliers de toute l'armée de Pharaon, qui avaient pénétré derrière eux dans la mer. Il n'en resta pas un seul.
29
Les Israélites, eux, marchèrent à pied sec au milieu de la mer, et les eaux leur formèrent une muraille à droite et à gauche.
30
Ce jour-là, Yahvé sauva Israël des mains des Égyptiens, et Israël vit les Égyptiens morts au bord de la mer.
31
Israël vit la prouesse accomplie par Yahvé contre les Égyptiens. Le peuple craignit Yahvé, il crut en Yahvé et en Moïse son serviteur.
Скрыть
1
Yahvé parla à Moïse et lui dit :
2
" Le premier jour du premier mois, tu dresseras la Demeure, la Tente du Rendez-vous,
3
tu y placeras l'arche du Témoignage et tu voileras l'arche avec le rideau.
4
Tu apporteras la table et tu disposeras sa garniture. Tu apporteras le candélabre et tu monteras ses lampes.
5
Tu mettras l'autel d'or des parfums devant l'arche du Témoignage, et tu placeras le voile à l'entrée de la Demeure.
6
Tu mettras l'autel des holocaustes devant l'entrée de la Demeure, de la Tente du Rendez-vous.
7
Tu mettras le bassin entre la Tente du Rendez-vous et l'autel, et tu y mettras de l'eau.
8
Tu placeras le parvis tout autour et tu mettras le voile à la porte du parvis.
9
Tu prendras l'huile d'onction et tu oindras la Demeure et tout ce qui est dedans ; tu la consacreras, elle et tous ses accessoires, et elle sera éminemment sainte.
10
Tu oindras l'autel des holocaustes et tous ses accessoires, tu consacreras l'autel, et l'autel sera éminemment saint.
11
Tu oindras le bassin et son socle et tu le consacreras.
12
Puis tu feras approcher Aaron et ses fils de l'entrée de la Tente du Rendez-vous, tu les laveras avec de l'eau,
13
et tu revêtiras Aaron de ses vêtements sacrés, tu l'oindras et tu le consacreras pour qu'il exerce mon sacerdoce.
14
Ses fils, tu les feras approcher, tu les revêtiras de tuniques,
15
et tu les oindras comme tu auras oint leur père, pour qu'ils exercent mon sacerdoce. Cela se fera pour que leur onction leur confère un sacerdoce éternel, dans leurs générations.
16
Moïse le fit. Il fit tout comme Yahvé l'avait ordonné.
17
Le premier jour du premier mois de la seconde année, on dressa la Demeure.
18
Moïse dressa la Demeure ; il mit ses socles, plaça ses cadres, mit ses traverses et dressa ses colonnes.
19
Il étendit la tente pour la Demeure et plaça dessus la couverture de la tente, comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse.
20
Il prit le Témoignage, le mit dans l'arche, plaça les barres sur l'arche et mit le propitiatoire sur l'arche.
21
Il introduisit l'arche dans la Demeure et plaça le rideau du voile ; il voila ainsi l'arche du Témoignage, comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse.
22
Il mit la table dans la Tente du Rendez-vous, sur le côté de la Demeure, au nord, à l'extrémité du voile,
23
et il disposa avec ordre le pain devant Yahvé, comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse.
24
Il plaça le candélabre dans la Tente du Rendez-vous, en face de la table, sur le côté de la Demeure, au sud,
25
et monta les lampes devant Yahvé, comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse.
26
Il plaça l'autel d'or dans la Tente du Rendez-vous, devant le voile,
27
et fit fumer dessus l'encens aromatique, comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse.
28
Puis il plaça le voile à l'entrée de la Demeure.
29
L'autel des holocaustes, il le plaça à l'entrée de la Demeure, de la Tente du Rendez-vous, et offrit dessus l'holocauste et l'oblation, comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse.
30
Il plaça le bassin entre la Tente du Rendez-vous et l'autel et il y mit, pour les ablutions, de l'eau
31
avec laquelle Moïse, Aaron et ses fils se lavaient les mains et les pieds.
32
Quand ils entraient dans la Tente du Rendez-vous ou qu'ils s'approchaient de l'autel, ils se lavaient, comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse.
33
Il dressa le parvis autour de la Demeure et de l'autel, et il mit le voile à la porte du parvis. Ainsi Moïse termina les travaux.
34
La nuée couvrit la Tente du Rendez-vous, et la gloire de Yahvé emplit la Demeure.
35
Moïse ne put entrer dans la Tente du Rendez-vous, car la nuée demeurait sur elle, et la gloire de Yahvé emplissait la Demeure.
36
A toutes leurs étapes, lorsque la nuée s'élevait au-dessus de la Demeure, les Israélites se mettaient en marche.
37
Si la nuée ne s'élevait pas, ils ne se mettaient pas en marche jusqu'au jour où elle s'élevait.
38
Car, le jour, la nuée de Yahvé était sur la Demeure et, la nuit, il y avait dedans un feu, aux yeux de toute la maison d'Israël, à toutes leurs étapes.
Скрыть
1
Il arriva, après ces événements, qu'on dit à Joseph : Voici que ton père est malade ! et il emmena avec lui ses deux fils, Manassé et Éphraïm.
2
Lorsqu'on eut annoncé à Jacob : Voici ton fils Joseph qui est venu auprès de toi, Israël rassembla ses forces et se mit assis sur le lit.
3
Puis Jacob dit à Joseph : El Shaddaï m'est apparu à Luz, au pays de Canaan, il m'a béni
4
et m'a dit : Je te rendrai fécond et je te multiplierai, je te ferai devenir une assemblée de peuples et je donnerai ce pays en possession perpétuelle à tes descendants après toi.
5
Maintenant, les deux fils qui te sont nés au pays d'Égypte avant que je ne vienne auprès de toi en Égypte, ils seront miens ! Éphraïm et Manassé seront à moi au même titre que Ruben et Siméon.
6
Quant aux enfants que tu as engendrés après eux, ils seront tiens; ils porteront le nom de leurs frères pour l'héritage.
7
Lorsque je revenais de Paddân, ta mère Rachel est morte, pour mon malheur, au pays de Canaan, en route, encore un bout de chemin avant d'arriver à Éphrata, et je l'ai enterrée là, sur le chemin d'Éphrata - c'est Bethléem.
8
Israël vit les deux fils de Joseph et demanda : Qui sont ceux-là ? -
9
Ce sont les fils que Dieu m'a donnés ici, répondit Joseph à son père, et celui-ci reprit : Amène-les moi, que je les bénisse.
10
Or les yeux d'Israël étaient usés par la vieillesse, il n'y voyait plus, et Joseph les fit approcher de lui, qui les embrassa et les serra dans ses bras.
11
Et Israël dit à Joseph : Je ne pensais pas revoir ton visage et voici que Dieu m'a fait voir même tes descendants !
12
Alors Joseph les retira de son giron et se prosterna, la face contre terre.
13
Joseph les prit tous deux, Éphraïm de sa main droite pour qu'il soit à la gauche d'Israël, Manassé de sa main gauche pour qu'il soit à la droite d'Israël, et il les fit approcher de celui-ci.
14
Mais Israël étendit sa main droite et la posa sur la tête d'Éphraïm, qui était le cadet, et sa main gauche sur la tête de Manassé, en croisant ses mains - en effet Manassé était l'aîné.
15
Il bénit ainsi Joseph : Que le Dieu devant qui ont marché mes pères Abraham et Isaac, que le Dieu qui fut mon pasteur depuis que je vis jusqu'à maintenant,
16
que l'Ange qui m'a sauvé de tout mal bénisse ces enfants, que survivent en eux mon nom et le nom de mes ancêtres, Abraham et Isaac, qu'ils croissent et multiplient sur la terre !
17
Cependant Joseph vit que son père mettait sa main droite sur la tête d'Éphraïm et cela lui déplut. Il saisit la main de son père pour la détourner de la tête d'Éphraïm sur la tête de Manassé,
18
et Joseph dit à son père : Pas comme cela, père, car c'est celui-ci l'aîné : mets ta main droite sur sa tête.
19
Mais son père refusa et dit : Je sais, mon fils, je sais : lui aussi deviendra un peuple, lui aussi sera grand. Pourtant, son cadet sera plus grand que lui, sa descendance deviendra une multitude de nations.
20
En ce jour-là, il les bénit ainsi : Soyez en bénédiction dans Israël et qu'on dise : Que Dieu te rende semblable à Éphraïm et à Manassé ! mettant ainsi Éphraïm avant Manassé.
21
Puis Israël dit à Joseph : Voici que je vais mourir, mais Dieu sera avec vous et vous ramènera au pays de vos pères.
22
Pour moi, je te donne un Sichem de plus qu'à tes frères, ce que j'ai conquis sur les Amorites par mon épée et par mon arc.
Скрыть
1
" Tu ne colporteras pas de fausses rumeurs. Tu ne prêteras pas la main au méchant en témoignant injustement.
2
Tu ne prendras pas le parti du plus grand nombre pour commettre le mal, ni ne témoigneras dans un procès en suivant le plus grand nombre pour faire dévier le droit,
3
ni ne favoriseras le miséreux dans son procès.
4
Si tu rencontres le bœuf ou l'âne de ton ennemi qui vague, tu dois le lui ramener.
5
Si tu vois l'âne de celui qui te déteste tomber sous sa charge, cesse de te tenir à l'écart ; avec lui tu lui viendras en aide.
6
Tu ne feras pas dévier le droit de ton pauvre dans son procès.
7
Tu te tiendras loin d'une cause mensongère. Ne fais pas périr l'innocent ni le juste et ne justifie pas le coupable.
8
Tu n'accepteras pas de présents, car le présent aveugle les gens clairvoyants et ruine les causes des justes.
9
Tu n'opprimeras pas l'étranger. Vous savez ce qu'éprouve l'étranger, car vous-mêmes avez été étrangers au pays d'Égypte.
10
" Pendant six ans tu ensemenceras la terre et tu en engrangeras le produit.
11
Mais la septième année, tu la laisseras en jachère et tu en abandonneras le produit ; les pauvres de ton peuple le mangeront et les bêtes des champs mangeront ce qu'ils auront laissé. Tu feras de même pour ta vigne et pour ton olivier.
12
Pendant six jours tu feras tes travaux, et le septième jour tu chômeras, afin que se reposent ton bœuf et ton âne et que reprennent souffle le fils de ta servante ainsi que l'étranger.
13
Vous prendrez garde à tout ce que je vous ai dit et vous ne ferez pas mention du nom d'autres dieux : qu'on ne l'entende pas sortir de ta bouche.
14
" Tu me fêteras trois fois l'an.
15
Tu observeras la fêtes des Azymes. Pendant sept jours tu mangeras des azymes, comme je te l'ai ordonné, au temps fixé du mois d'Abib, car c'est en ce mois que tu es sorti d'Égypte. On ne se présentera pas devant moi les mains vides.
16
Tu observeras la fête de la Moisson, des prémices de tes travaux de semailles dans les champs, et la fête de la Récolte, en fin d'année, quand tu rentreras des champs le fruit de tes travaux.
17
Trois fois l'an, toute ta population mâle se présentera devant le Seigneur Yahvé.
18
Tu ne sacrifieras pas avec du pain levé le sang de ma victime, et la graisse de ma fête ne sera pas gardée jusqu'au lendemain.
19
Tu apporteras à la maison de Yahvé ton Dieu le meilleur des prémices de ton terroir. Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère.
20
" Voici que je vais envoyer un ange devant toi, pour qu'il veille sur toi en chemin et te mène au lieu que je t'ai fixé.
21
Révère-le et écoute sa voix, ne lui sois pas rebelle, il ne pardonnerait pas vos transgressions car mon Nom est en lui.
22
Mais si tu écoutes bien sa voix et fais ce que je dis, je serai l'ennemi de tes ennemis et l'adversaire de tes adversaires.
23
Mon ange ira devant toi et te mènera chez les Amorites, les Hittites, les Perizzites, les Cananéens, les Hivvites, les Jébuséens, et je les exterminerai.
24
Tu ne te prosterneras pas devant leurs dieux ni ne les serviras ; tu ne feras pas ce qu'ils font, mais tu détruiras leurs dieux et tu briseras leurs stèles.
25
Vous servirez Yahvé votre Dieu, alors je bénirai ton pain et ton eau et je détournerai de toi la maladie.
26
Nulle femme dans ton pays n'avortera ou ne sera stérile et je laisserai s'achever le nombre de tes jours.
27
Je sèmerai devant toi ma terreur, je jetterai la confusion chez tous les peuples où tu pénétreras, et je ferai détaler tous tes ennemis.
28
J'enverrai devant toi des frelons qui chasseront les Hivvites, les Cananéens et les Hittites devant toi.
29
Je ne les chasserai pas devant toi en une seule année, de peur que le pays ne devienne un désert où se multiplieraient à tes dépens les bêtes des champs.
30
Je les chasserai devant toi peu à peu, jusqu'à ce que tu aies assez fructifié pour hériter du pays.
31
Je fixerai tes frontières de la mer des Roseaux à la mer des Philistins, et du désert au Fleuve, car je livrerai entre vos mains les habitants du pays, et tu les chasseras devant toi.
32
Tu ne feras pas alliance avec eux ni avec leurs dieux.
33
Ils n'habiteront pas ton pays, de peur qu'ils ne te fassent pécher contre moi, car tu servirais leurs dieux et ce serait pour toi un piège. "
Скрыть
1
Quand le peuple vit que Moïse tardait à descendre de la montagne, le peuple s'assembla auprès d'Aaron et lui dit : " Allons, fais-nous un dieu qui aille devant nous, car ce Moïse, l'homme qui nous a fait monter du pays d'Égypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé. "
2
Aaron leur répondit : " Otez les anneaux d'or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles et apportez-les-moi. "
3
Tout le peuple ôta les anneaux d'or qui étaient à leurs oreilles et ils les apportèrent à Aaron.
4
Il reçut l'or de leurs mains, le fit fondre dans un moule et en fit une statue de veau ; alors ils dirent : " Voici ton Dieu, Israël, celui qui t'a fait monter du pays d'Égypte. "
5
Voyant cela, Aaron bâtit un autel devant la statue et fit cette proclamation : " Demain, fête pour Yahvé. "
6
Le lendemain, ils se levèrent de bon matin, ils offrirent des holocaustes et apportèrent des sacrifices de communion. Le peuple s'assit pour manger et pour boire, puis ils se levèrent pour se divertir.
7
Yahvé dit alors à Moïse : " Allons !descends, car ton peuple que tu as fait monter du pays d'Égypte s'est perverti.
8
Ils n'ont pas tardé à s'écarter de la voie que je leur avais prescrite. Ils se sont fabriqué un veau en métal fondu, et se sont prosternés devant lui. Ils lui ont offert des sacrifices et ils ont dit : Voici ton Dieu, Israël, qui t'a fait monter du pays d'Égypte. "
9
Yahvé dit à Moïse : " J'ai vu ce peuple : c'est un peuple à la nuque raide.
10
Maintenant laisse-moi, ma colère va s'enflammer contre eux et je les exterminerai ; mais de toi je ferai une grande nation.
11
Moïse s'efforça d'apaiser Yahvé son Dieu et dit : " Pourquoi, Yahvé, ta colère s'enflammerait-elle contre ton peuple que tu as fait sortir d'Égypte par ta grande force et ta main puissante ?
12
Pourquoi les Égyptiens diraient-ils : "C'est par méchanceté qu'il les a fait sortir, pour les faire périr dans les montagnes et les exterminer de la face de la terre" ? Reviens de ta colère ardente et renonce au mal que tu voulais faire à ton peuple.
13
Souviens-toi de tes serviteurs Abraham, Isaac et Israël, à qui tu as juré par toi-même et à qui tu as dit : Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, et tout ce pays dont je vous ai parlé, je le donnerai à vos descendants et il sera leur héritage à jamais. "
14
Et Yahvé renonça à faire le mal dont il avait menacé son peuple.
15
Moïse se retourna et descendit de la montagne avec, en main, les deux tables du Témoignage, tables écrites des deux côtés, écrites sur l'une et l'autre face.
16
Les tables étaient l'œuvre de Dieu et l'écriture était celle de Dieu, gravée sur les tables.
17
Josué entendit le bruit du peuple qui poussait des cris et il dit à Moïse : " Il y a un bruit de bataille dans le camp !"
18
Mais il dit :" Ce n'est pas le bruit de chants de victoire, ce n'est pas le bruit de chants de défaite, c'est le bruit de chants alternés que j'entends. "
19
Et voici qu'en approchant du camp il aperçut le veau et des chœurs de danse. Moïse s'enflamma de colère ; il jeta de sa main les tables et les brisa au pied de la montagne.
20
Il prit le veau qu'ils avaient fabriqué, le brûla au feu, le moulut en poudre fine, et en saupoudra la surface de l'eau qu'il fit boire aux Israélites.
21
Moïse dit à Aaron : " Que t'a fait ce peuple pour l'avoir chargé d'un si grand péché ? "
22
Aaron répondit : " Que la colère de Monseigneur ne s'enflamme pas, tu sais toi-même que ce peuple est mauvais.
23
Ils m'ont dit : "Fais-nous un dieu qui aille devant nous, car ce Moïse, l'homme qui nous a fait monter du pays d'Égypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé. "
24
Je leur ai dit : "Quiconque a de l'or s'en dessaisisse. " Ils me l'ont donné. Je l'ai jeté dans le feu et il en est sorti le veau que voici.
25
Moïse vit que le peuple s'était déchaîné - car Aaron les avait abandonnés à la honte parmi leurs adversaires -
26
et Moïse se tint à la porte du camp et dit : " Qui est pour Yahvé, à moi !" Tous les fils de Lévi se groupèrent autour de lui.
27
Il leur dit : " Ainsi parle Yahvé, le Dieu d'Israël : ceignez chacun votre épée sur votre hanche, allez et venez dans le camp, de porte en porte, et tuez qui son frère, qui son ami, qui son proche. "
28
Les fils de Lévi firent ce que Moïse avait dit, et du peuple, il tomba ce jour-là environ trois mille hommes.
29
Moïse dit : " Vous vous êtes aujourd'hui conféré l'investiture pour Yahvé, qui au prix de son fils, qui au prix de son frère, de sorte qu'il vous donne aujourd'hui la bénédiction.
30
Le lendemain, Moïse dit au peuple : " Vous avez commis, vous, un grand péché. Je m'en vais maintenant monter vers Yahvé. Peut-être pourrai-je expier votre péché !"
31
Moïse retourna donc vers Yahvé et dit : " Hélas, ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fabriqué un dieu en or.
32
Pourtant, s'il te plaisait de pardonner leur péché... Sinon, efface-moi, de grâce, du livre que tu as écrit !"
33
Yahvé dit à Moïse : " Celui qui a péché contre moi, c'est lui que j'effacerai de mon livre.
34
Va maintenant, conduis le peuple où je t'ai dit. Voici que mon ange ira devant toi, mais au jour de ma visite, je les punirai de leur péché. "
35
Et Yahvé frappa le peuple parce qu'ils avaient fabriqué le veau, celui qu'avait fabriqué Aaron.
Скрыть
1
Yahvé lui apparut au Chêne de Mambré, tandis qu'il était assis à l'entrée de la tente, au plus chaud du jour.
2
Ayant levé les yeux, voilà qu'il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui; dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la Tente à leur rencontre et se prosterna à terre.
3
Il dit : Monseigneur, je t'en prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, veuille ne pas passer près de ton serviteur sans t'arrêter.
4
Qu'on apporte un peu d'eau, vous vous laverez les pieds et vous vous étendrez sous l'arbre.
5
Que j'aille chercher un morceau de pain et vous vous réconforterez le cœur avant d'aller plus loin; c'est bien pour cela que vous êtes passés près de votre serviteur ! Ils répondirent : Fais donc comme tu as dit.
6
Abraham se hâta vers la tente auprès de Sara et dit : Prends vite trois boisseaux de farine, de fleur de farine, pétris et fais des galettes.
7
Puis Abraham courut au troupeau et prit un veau tendre et bon; il le donna au serviteur qui se hâta de le préparer.
8
Il prit du caillé, du lait, le veau qu'il avait apprêté et plaça le tout devant eux; il se tenait debout près d'eux, sous l'arbre, et ils mangèrent.
9
Ils lui demandèrent : Où est Sara, ta femme ? Il répondit : Elle est dans la tente.
10
L'hôte dit : Je reviendrai vers toi l'an prochain; alors, ta femme Sara aura un fils. Sara écoutait, à l'entrée de la tente, qui se trouvait derrière lui.
11
Or Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge, et Sara avait cessé d'avoir ce qu'ont les femmes.
12
Donc, Sara rit en elle-même, se disant : Maintenant que je suis usée, je connaîtrais le plaisir ! Et mon mari qui est un vieillard !
13
Mais Yahvé dit à Abraham : Pourquoi Sara a-t-elle ri, se disant : Vraiment, vais-je encore enfanter, alors que je suis devenue vieille ?
14
Y a-t-il rien de trop merveilleux pour Yahvé ? A la même saison l'an prochain, je reviendrai chez toi et Sara aura un fils.
15
Sara démentit : Je n'ai pas ri, dit-elle, car elle avait peur, mais il répliqua : Si, tu as ri.
16
S'étant levés, les hommes partirent de là et arrivèrent en vue de Sodome. Abraham marchait avec eux pour les reconduire.
17
Yahvé s'était dit : Vais-je cacher à Abraham ce que je vais faire,
18
alors qu'Abraham deviendra une nation grande et puissante et que par lui se béniront toutes les nations de la terre ?
19
Car je l'ai distingué, pour qu'il prescrive à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de Yahvé en accomplissant la justice et le droit; de la sorte, Yahvé réalisera pour Abraham ce qu'il lui a promis.
20
Donc, Yahvé dit : Le cri contre Sodome et Gomorrhe est bien grand ! Leur péché est bien grave !
21
Je veux descendre et voir s'ils ont fait ou non tout ce qu'indique le cri qui, contre eux, est monté vers moi; alors je saurai.
22
Les hommes partirent de là et allèrent à Sodome. Yahvé se tenait encore devant Abraham.
23
Celui-ci s'approcha et dit : Vas-tu vraiment supprimer le juste avec le pécheur ?
24
Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville. Vas-tu vraiment les supprimer et ne pardonneras-tu pas à la cité pour les cinquante justes qui sont dans son sein ?
25
Loin de toi de faire cette chose-là ! de faire mourir le juste avec le pécheur, en sorte que le juste soit traité comme le pécheur. Loin de toi ! Est-ce que le juge de toute la terre ne rendra pas justice ?
26
Yahvé répondit : Si je trouve à Sodome cinquante justes dans la ville, je pardonnerai à toute la cité à cause d'eux.
27
Abraham reprit : Je suis bien hardi de parler à mon Seigneur, moi qui suis poussière et cendre.
28
Mais peut-être, des cinquante justes en manquera-t-il cinq : feras-tu, pour cinq, périr toute la ville ? Il répondit : Non, si j'y trouve quarante-cinq justes.
29
Abraham reprit encore la parole et dit : Peut-être n'y en aura-t-il que quarante, et il répondit : Je ne le ferai pas, à cause des quarante.
30
Abraham dit : Que mon Seigneur ne s'irrite pas et que je puisse parler : peut-être s'en trouvera-t-il trente, et il répondit : Je ne le ferai pas, si j'en trouve trente.
31
Il dit : Je suis bien hardi de parler à mon Seigneur : peut-être s'en trouvera-t-il vingt, et il répondit : Je ne détruirai pas, à cause des vingt.
32
Il dit : Que mon Seigneur ne s'irrite pas et je parlerai une dernière fois : peut-être s'en trouvera-t-il dix, et il répondit : Je ne détruirai pas, à cause des dix.
33
Yahvé, ayant achevé de parler à Abraham, s'en alla, et Abraham retourna chez lui.
Скрыть
1
Les Israélites firent ce qui est mal aux yeux de Yahvé; Yahvé les livra pendant sept ans aux mains de Madiân,
2
et la main de Madiân se fit lourde sur Israël. C'est pour échapper à Madiân que les Israélites utilisèrent les crevasses des montagnes, les cavernes et les refuges.
3
Chaque fois qu'Israël avait semé, alors Madiân montait, ainsi qu'Amaleq et les fils de l'Orient, ils montaient contre Israël
4
et, campés sur sa terre, ils dévastaient les produits du sol jusqu'aux abords de Gaza. Ils ne laissaient à Israël aucun moyen de subsistance, ni une tête de petit bétail, ni un bœuf, ni un âne,
5
car ils arrivaient, eux, leurs troupeaux et leurs tentes, aussi nombreux que les sauterelles; eux et leurs chameaux étaient innombrables et ils envahissaient le pays pour le ravager.
6
Ainsi Madiân réduisit Israël à une grande misère et les Israélites crièrent vers Yahvé.
7
Lorsque les Israélites eurent crié vers Yahvé à cause de Madiân,
8
Yahvé envoya aux Israélites un prophète qui leur dit : " Ainsi parle Yahvé, Dieu d'Israël. C'est moi qui vous ai fait monter d'Égypte, et qui vous ai fait sortir d'une maison de servitude.
9
Je vous ai délivrés de la main des Égyptiens et de la main de tous ceux qui vous opprimaient. Je les ai chassés devant vous, je vous ai donné leur pays,
10
et je vous ai dit : "Je suis Yahvé votre Dieu. Vous ne craindrez pas les dieux des Amorites dont vous habitez le pays. " Mais vous n'avez pas écouté ma voix. "
11
L'Ange de Yahvé vint et s'assit sous le térébinthe d'Ophra, qui appartenait à Yoash d'Abiézer. Gédéon, son fils, battait le blé dans le pressoir pour le soustraire à Madiân,
12
et l'Ange de Yahvé lui apparut : " Yahvé avec toi, lui dit-il, vaillant guerrier! "
13
Gédéon lui répondit : " Je t'en prie mon Seigneur! Si Yahvé est avec nous, d'où vient tout ce qui nous arrive ? Où sont tous ces prodiges que nous racontent nos pères quand ils disent : "Yahvé ne nous a-t-il pas fait monter d'Égypte ?" Et maintenant Yahvé nous a abandonnés, il nous a livrés au pouvoir de Madiân... "
14
Alors Yahvé se tourna vers lui et lui dit : " Va avec la force qui t'anime et tu sauveras Israël de la main de Madiân. N'est-ce pas moi qui t'envoie ? " -
15
" Pardon, mon Seigneur! lui répondit Gédéon, comment sauverais-je Israël ? Mon clan est le plus pauvre en Manassé et moi, je suis le dernier dans la maison de mon père. "
16
Yahvé lui répondit : " Je serai avec toi et tu battras Madiân comme si c'était un seul homme. "
17
Gédéon lui dit : " Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, donne-moi un signe que c'est toi qui me parles.
18
Ne t'éloigne pas d'ici, je te prie, jusqu'à ce que je revienne vers toi. Je t'apporterai mon offrande et je la déposerai devant toi. " Et il répondit : " Je resterai jusqu'à ton retour. "
19
Gédéon s'en alla, il prépara un chevreau, et avec une mesure de farine il fit des pains sans levain. Il mit la viande dans une corbeille et le jus dans un pot, puis il lui apporta le tout sous le térébinthe. Comme il s'approchait,
20
l'Ange de Yahvé lui dit : " Prends la viande et les pains sans levain, pose-les sur ce rocher et répands le jus. " Et Gédéon fit ainsi.
21
Alors l'Ange de Yahvé étendit l'extrémité du bâton qu'il tenait à la main et il toucha la viande et les pains sans levain. Le feu jaillit du roc, il dévora la viande et les pains sans levain, et l'Ange de Yahvé disparut à ses yeux.
22
Alors Gédéon vit que c'était l'Ange de Yahvé et il dit : " Hélas! mon Seigneur Yahvé! C'est donc que j'ai vu l'Ange de Yahvé face à face ? "
23
Yahvé lui répondit : " Que la paix soit avec toi! Ne crains rien : tu ne mourras pas. "
24
Gédéon éleva en cet endroit un autel à Yahvé et il le nomma Yahvé-Paix. Cet autel est encore aujourd'hui à Ophra d'Abiézer.
25
Il arriva que, pendant cette nuit-là, Yahvé dit à Gédéon : " Prends le taureau de ton père, le taureau de sept ans, et tu démoliras l'autel de Baal qui appartient à ton père et tu couperas le pieu sacré qui est à côté.
26
Puis tu construiras à Yahvé ton Dieu, au sommet de ce lieu fort, un autel bien disposé. Tu prendras alors le taureau et tu le brûleras en holocauste sur le bois du pieu sacré que tu auras coupé. "
27
Gédéon prit alors dix hommes parmi ses serviteurs et il fit comme Yahvé le lui avait ordonné. Seulement, comme il craignait trop sa famille et les gens de la ville pour le faire en plein jour, il le fit de nuit.
28
Le lendemain matin les gens de la ville se levèrent; l'autel de Baal avait été détruit, le pieu sacré qui se dressait à côté avait été coupé, et le taureau avait été offert en holocauste sur l'autel qu'on venait de bâtir.
29
Ils se dirent alors les uns aux autres : " Qui a fait cela ? " Ils cherchèrent, s'informèrent et ils dirent : " C'est Gédéon fils de Yoash qui a fait cela. "
30
Les gens de la ville dirent alors à Yoash : " Fais sortir ton fils et qu'il meure, car il a détruit l'autel de Baal et a coupé le pieu sacré qui se dressait à côté. "
31
Yoash répondit à tous ceux qui se tenaient près de lui : " Est-ce à vous de défendre Baal ? Est-ce à vous de lui venir en aide ? Quiconque défend Baal doit être mis à mort avant qu'il ne fasse jour. S'il est dieu, qu'il se défende lui-même, puisque Gédéon a détruit son autel. "
32
Ce jour-là on donna à Gédéon le nom de Yerubbaal, car, disait-on : " Que Baal s'en prenne à lui, puisqu'il a détruit son autel! "
33
Tout Madiân, Amaleq et les fils de l'Orient se réunirent et, ayant passé le Jourdain, ils vinrent camper dans la plaine de Yizréel.
34
L'esprit de Yahvé revêtit Gédéon, il sonna du cor et Abiézer se groupa derrière lui.
35
Il envoya des messagers dans tout Manassé, qui se groupa aussi derrière lui, et il envoya des messagers dans Asher, dans Zabulon et dans Nephtali; et ils montèrent à sa rencontre.
36
Gédéon dit à Dieu : " Si vraiment tu veux délivrer Israël par ma main, comme tu l'as dit,
37
voici que j'étends sur l'aire une toison de laine; s'il y a de la rosée seulement sur la toison et que tout le sol reste sec, alors je saurai que tu délivreras Israël par ma main, comme tu l'as dit. "
38
Et il en fut ainsi. Gédéon se leva le lendemain de bon matin, il pressa la toison et, de la toison, il exprima la rosée, une pleine coupe d'eau.
39
Gédéon dit encore à Dieu : " Ne t'irrite pas contre moi si je parle encore une fois. Permets que je fasse une dernière fois l'épreuve de la toison : qu'il n'y ait de sec que la seule toison et qu'il y ait de la rosée sur tout le sol! "
40
Et Dieu fit ainsi en cette nuit-là. La toison seule resta sèche et il y eut de la rosée sur tout le sol.
Скрыть
1
Les Israélites recommencèrent à faire ce qui est mal aux yeux de Yahvé, et Yahvé les livra aux mains des Philistins pendant quarante ans.
2
Il y avait un homme de Çoréa, du clan de Dan, nommé Manoah. Sa femme était stérile et n'avait pas eu d'enfant.
3
L'Ange de Yahvé apparut à cette femme et lui dit : " Tu es stérile et tu n'as pas eu d'enfant
4
mais tu vas concevoir et tu enfanteras un fils. Désormais, prends bien garde! Ne bois ni vin, ni boisson fermentée, et ne mange rien d'impur.
5
Car tu vas concevoir et tu enfanteras un fils. Le rasoir ne passera pas sur sa tête, car l'enfant sera nazir de Dieu dès le sein de sa mère. C'est lui qui commencera à sauver Israël de la main des Philistins. "
6
La femme rentra et dit à son mari : " Un homme de Dieu m'a abordée qui avait l'apparence de l'Ange de Dieu, tant il était majestueux. Je ne lui ai pas demandé d'où il venait et il ne m'a pas fait connaître son nom.
7
Mais il m'a dit : "Tu vas concevoir et tu enfanteras un fils. Désormais ne bois ni vin, ni boisson fermentée, et ne mange rien d'impur, car l'enfant sera nazir de Dieu depuis le sein de sa mère jusqu'au jour de sa mort! " "
8
Alors Manoah implora Yahvé et dit : " Je t'en prie, Seigneur! Que l'homme de Dieu que tu as envoyé vienne encore une fois vers nous, et qu'il nous apprenne ce que nous aurons à faire à l'enfant lorsqu'il sera né! "
9
Dieu exauça Manoah et l'Ange de Dieu vint de nouveau trouver la femme, alors qu'elle était assise dans la campagne, et que Manoah, son mari, n'était pas avec elle.
10
Vite, la femme courut informer son mari et lui dit : " Voici que m'est apparu l'homme qui est venu vers moi l'autre jour. "
11
Manoah se leva, suivit sa femme, vint vers l'homme et lui dit : " Es-tu l'homme qui a parlé à cette femme ? " Et il répondit : " C'est moi. " -
12
" Quand ta parole s'accomplira, lui dit Manoah, quelle sera la règle pour l'enfant et que devra-t-il faire ? "
13
L'Ange de Yahvé répondit à Manoah : " Tout ce que j'ai interdit à cette femme, qu'elle s'en abstienne.
14
Qu'elle n'absorbe rien de ce qui provient de la vigne, qu'elle ne boive ni vin, ni boisson fermentée, qu'elle ne mange rien d'impur, et qu'elle observe tout ce que je lui ai prescrit. "
15
Manoah dit alors à l'Ange de Yahvé : " Permets que nous te retenions et que nous t'apprêtions un chevreau. "
16
Car Manoah ne savait pas que c'était l'Ange de Yahvé. Et l'Ange de Yahvé dit à Manoah : " Quand bien même tu me retiendrais, je ne mangerais pas de ta nourriture, mais si tu désires préparer un holocauste, offre-le à Yahvé. "
17
Manoah dit alors à l'Ange de Yahvé : " Quel est ton nom, afin que, lorsque ta parole sera accomplie, nous puissions t'honorer ? "
18
L'Ange de Yahvé lui répondit : " Pourquoi t'informer de mon nom ? Il est merveilleux. "
19
Alors Manoah prit le chevreau ainsi que l'oblation et il l'offrit en holocauste, sur le rocher, à Yahvé qui opère des choses merveilleuses. Manoah et sa femme regardaient.
20
Or comme la flamme montait de l'autel vers le ciel, l'Ange de Yahvé monta dans cette flamme sous les yeux de Manoah et de sa femme, et ils tombèrent la face contre terre.
21
L'Ange de Yahvé ne se montra plus désormais à Manoah ni à sa femme, et Manoah comprit alors que c'était l'Ange de Yahvé.
22
" Nous allons certainement mourir, dit Manoah à sa femme, car nous avons vu Dieu. " -
23
" Si Yahvé avait eu l'intention de nous faire mourir, lui répondit sa femme, il n'aurait accepté de notre main ni holocauste ni oblation, il ne nous aurait pas fait voir tout cela et, à l'instant même, fait entendre pareille chose. "
24
La femme mit au monde un fils et elle le nomma Samson. L'enfant grandit, Yahvé le bénit,
25
et l'esprit de Yahvé commença à l'agiter au Camp de Dan, entre Çoréa et Eshtaol.
Скрыть
4
Je regardai : c'était un vent de tempête soufflant du nord, un gros nuage, un feu jaillissant, avec une lueur autour, et au centre comme l'éclat du vermeil au milieu du feu.
5
Au centre, je discernai quelque chose qui ressemblait à quatre animaux dont voici l'aspect : ils avaient une forme humaine.
6
Ils avaient chacun quatre faces et chacun quatre ailes.
7
Leurs jambes étaient droites et leurs sabots étaient comme des sabots de bœuf, étincelants comme l'éclat de l'airain poli.
8
Sous leurs ailes, il y avait des mains humaines tournées vers les quatre directions, de même que leurs faces et leurs ailes à eux quatre.
9
Leurs ailes étaient jointes l'une à l'autre; ils ne se tournaient pas en marchant : ils allaient chacun devant soi.
10
Quant à la forme de leurs faces, ils avaient une face d'homme, et tous les quatre avaient une face de lion à droite, et tous les quatre avaient une face de taureau à gauche, et tous les quatre avaient une face d'aigle.
11
Leurs ailes étaient déployées vers le haut; chacun avait deux ailes se joignant et deux ailes lui couvrant le corps;
12
et ils allaient chacun devant soi; ils allaient là où l'esprit les poussait, ils ne se tournaient pas en marchant.
13
Au milieu des animaux, il y avait quelque chose comme des charbons ardents ayant l'aspect de torches, allant et venant entre les animaux; le feu jetait une lueur, et du feu sortaient des éclairs.
14
Les animaux allaient et venaient, semblables à l'éclair.
15
Je regardai les animaux; et voici qu'il y avait une roue à terre, à côté des animaux aux quatre faces.
16
L'aspect de ces roues et leur structure avait l'éclat de la chrysolite. Toutes les quatre avaient même forme; quant à leur aspect et leur structure : c'était comme si une roue se trouvait au milieu de l'autre.
17
Elles avançaient dans les quatre directions et ne se tournaient pas en marchant.
18
Leur circonférence était de grande taille et effrayante, et leur circonférence, à toutes les quatre, était pleine de reflets tout autour.
19
Lorsque les animaux avançaient, les roues avançaient à côté d'eux, et lorsque les animaux s'élevaient de terre, les roues s'élevaient.
20
Là où l'esprit les poussait, les roues allaient, et elles s'élevaient également, car l'esprit de l'animal était dans les roues.
21
Quand ils avançaient, elles avançaient, quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient, et quand ils s'élevaient de terre, les roues s'élevaient également, car l'esprit de l'animal était dans les roues.
Скрыть
1
Le troisième mois après leur sortie du pays d'Égypte, ce jour-là, les Israélites atteignirent le désert du Sinaï.
2
Ils partirent de Rephidim et atteignirent le désert du Sinaï, et ils campèrent dans le désert ; Israël campa là, en face de la montagne.
3
Moïse alors monta vers Dieu. Yahvé l'appela de la montagne et lui dit : " Tu parleras ainsi à la maison de Jacob, tu déclareras aux Israélites :
4
"Vous avez vu vous-mêmes ce que j'ai fait aux Égyptiens, et comment je vous ai emportés sur des ailes d'aigles et amenés vers moi.
5
Maintenant, si vous écoutez ma voix et gardez mon alliance, je vous tiendrai pour mon bien propre parmi tous les peuples, car toute la terre est à moi.
6
Je vous tiendrai pour un royaume de prêtres, une nation sainte. " Voilà les paroles que tu diras aux Israélites. "
7
Moïse alla et convoqua les anciens du peuple et leur exposa tout ce que Yahvé lui avait ordonné,
8
et le peuple entier, d'un commun accord, répondit : " Tout ce que Yahvé a dit, nous le ferons. " Moïse rapporta à Yahvé les paroles du peuple.
9
Yahvé dit à Moïse : " Je vais venir à toi dans l'épaisseur de la nuée, afin que le peuple entende quand je parlerai avec toi et croie en toi pour toujours. " Et Moïse rapporta à Yahvé les paroles du peuple.
10
Yahvé dit à Moïse : " Va trouver le peuple et fais-le se sanctifier aujourd'hui et demain ; qu'ils lavent leurs vêtements
11
et se tiennent prêts pour après-demain, car après-demain Yahvé descendra aux yeux de tout le peuple sur la montagne du Sinaï.
12
Puis délimite le pourtour de la montagne et dis : "Gardez-vous de gravir la montagne et même d'en toucher le bord. Quiconque touchera la montagne sera mis à mort.
13
Personne ne portera la main sur lui ; il sera lapidé ou percé de flèches, homme ou bête, il ne vivra pas. " Quand la corne de bélier mugira, eux graviront la montagne. "
14
Moïse descendit de la montagne et vint trouver le peuple qu'il fit se sanctifier, et ils lavèrent leurs vêtements.
15
Puis il dit au peuple : " Tenez-vous prêts pour après-demain, ne vous approchez pas de la femme.
16
Or le surlendemain, dès le matin, il y eut des coups de tonnerre, des éclairs et une épaisse nuée sur la montagne, ainsi qu'un très puissant son de trompe et, dans le camp, tout le peuple trembla.
17
Moïse fit sortir le peuple du camp, à la rencontre de Dieu, et ils se tinrent au bas de la montagne.
18
Or la montagne du Sinaï était toute fumante, parce que Yahvé y était descendu dans le feu ; la fumée s'en élevait comme d'une fournaise et toute la montagne tremblait violemment.
19
Le son de trompe allait en s'amplifiant ; Moïse parlait et Dieu lui répondait dans le tonnerre.
20
Yahvé descendit sur la montagne du Sinaï, au sommet de la montagne. Yahvé appela Moïse au sommet de la montagne et Moïse monta.
21
Yahvé dit à Moïse : " Descends et avertis le peuple de ne pas franchir les limites pour venir voir Yahvé, car beaucoup d'entre eux périraient.
22
Même les prêtres qui approchent Yahvé doivent se sanctifier de peur que Yahvé ne se déchaîne contre eux. "
23
Moïse dit à Yahvé : " Le peuple ne peut pas gravir la montagne du Sinaï puisque toi-même tu nous as avertis : délimite la montagne et déclare-la sacrée. "
24
Yahvé reprit : " Allons, descends et remontez, toi et Aaron. Mais que les prêtres et le peuple ne franchissent pas les limites pour monter vers Yahvé, de peur qu'il ne se déchaîne contre eux. "
25
Moïse descendit alors vers le peuple et lui dit:
Скрыть
1
Il dit à Moïse : " Montez vers Yahvé, toi, Aaron, Nadab, Abihu et soixante-dix des anciens d'Israël, et vous vous prosternerez à distance.
2
Moïse s'approchera seul de Yahvé. Eux n'approcheront pas et le peuple ne montera pas avec lui. "
3
Moïse vint rapporter au peuple toutes les paroles de Yahvé et toutes les lois, et tout le peuple répondit d'une seule voix ; ils dirent : " Toutes les paroles que Yahvé a prononcées, nous les mettrons en pratique. "
4
Moïse mit par écrit toutes les paroles de Yahvé puis, se levant de bon matin, il bâtit un autel au bas de la montagne et douze stèles pour les douze tribus d'Israël.
5
Puis il envoya de jeunes Israélites offrir des holocaustes et immoler à Yahvé de jeunes taureaux en sacrifice de communion.
6
Moïse prit la moitié du sang et la mit dans des bassins, et l'autre moitié du sang, il la répandit sur l'autel.
7
Il prit le livre de l'Alliance et il en fit la lecture au peuple qui déclara : " Tout ce que Yahvé a dit, nous le ferons et nous y obéirons. "
8
Moïse, ayant pris le sang, le répandit sur le peuple et dit : " Ceci est le sang de l'Alliance que Yahvé a conclue avec vous moyennant toutes ces clauses. "
9
Moïse monta, ainsi qu'Aaron, Nadab, Abihu et soixante-dix des anciens d'Israël.
10
Ils virent le Dieu d'Israël. Sous ses pieds il y avait comme un pavement de saphir, aussi pur que le ciel même.
11
Il ne porta pas la main sur les notables des Israélites. Ils contemplèrent Dieu puis ils mangèrent et burent.
12
Yahvé dit à Moïse : " Monte vers moi sur la montagne et demeure là, que je te donne les tables de pierre - la loi et le commandement - que j'ai écrites pour leur instruction. "
13
Moïse se leva, ainsi que Josué son serviteur, et ils montèrent à la montagne de Dieu.
14
Il dit aux anciens : " Attendez-nous ici jusqu'à notre retour ; vous avez avec vous Aaron et Hur, que celui qui a une affaire à régler s'adresse à eux. "
15
Puis Moïse monta sur la montagne. La nuée couvrit la montagne.
16
La gloire de Yahvé s'établit sur le mont Sinaï, et la nuée le couvrit pendant six jours. Le septième jour, Yahvé appela Moïse du milieu de la nuée.
17
L'aspect de la gloire de Yahvé était aux yeux des Israélites celui d'une flamme dévorante au sommet de la montagne.
18
Moïse entra dans la nuée et monta sur la montagne. Et Moïse demeura sur la montagne quarante jours et quarante nuits.
Скрыть
Оглавление
Поделиться

Благодаря регистрации Вы можете подписаться на рассылку текстов любого из планов чтения Библии

Мы планируем постепенно развивать возможности самостоятельной настройки сайта и другие дополнительные сервисы для зарегистрированных пользователей, так что советуем регистрироваться уже сейчас (разумеется, бесплатно).