Библия-Центр
РУ

Мысли вслух на Dn 3:1-33

Поделиться
Le roi Nabuchodonosor fit une statue d'or, haute de 60 coudées et large de six, qu'il dressa dans la plaine de Dura, dans la province de Babylone.
Le roi Nabuchodonosor manda aux satrapes, magistrats, gouverneurs, conseillers, trésoriers, juges et juristes, et à toutes les autorités de la province, de s'assembler et de se rendre à la dédicace de la statue élevée par le roi Nabuchodonosor.
Lors s'assemblèrent satrapes, magistrats, gouverneurs, conseillers, trésoriers, juges et juristes et toutes les autorités de la province pour la dédicace de la statue qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor, et ils se tinrent devant la statue qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor.
Le héraut proclama avec force : "A vous, peuples, nations et langues, voici ce qui a été commandé
à l'instant où vous entendrez sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, vous vous prosternerez et ferez adoration à la statue d'or qu'a élevée le roi Nabuchodonosor.
Quant à celui qui ne se prosternera ni ne fera adoration, il sera incontinent jeté dans la fournaise de feu ardent."
Sur quoi, dès que tous les peuples eurent entendu sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, se prosternèrent tous les peuples, nations et langues, faisant adoration à la statue d'or qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor.
Cependant certains Chaldéens s'en vinrent dénoncer les Juifs.
Ils dirent au roi Nabuchodonosor : "O roi, vis à jamais!
10  O roi, tu as promulgué un décret prescrivant à tout homme qui entendrait sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, de se prosterner et de faire adoration à la statue d'or,
11  et arrêtant que ceux qui ne se prosterneraient ni ne feraient adoration seraient jetés dans la fournaise de feu ardent.
12  Or voici des Juifs que tu as assignés aux affaires de la province de Babylone : Shadrak, Méshak et Abed-Nego; ces gens n'ont pas tenu compte de tes ordres, ô roi; ils ne servent pas ton dieu et ils n'ont pas fait adoration à la statue d'or que tu as élevée."
13  Alors, frémissant de colère, Nabuchodonosor manda Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Aussitôt on amena ces gens devant le roi.
14  Et Nabuchodonosor leur dit : "Est-il vrai, Shadrak, Méshak et Abed-Nego, que vous ne serviez point mes dieux et ne fassiez pas adoration à la statue d'or que j'ai élevée?
15  Etes-vous disposés, quand vous entendrez sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, à vous prosterner et à faire adoration à la statue que j'ai faite? Si vous ne lui faites pas adoration, vous serez incontinent jetés dans la fournaise de feu ardent; et quel est le dieu qui vous délivrerait de ma main?"
16  Shadrak, Méshak et Abed-Nego répondirent au roi Nabuchodonosor : "Point n'est besoin pour nous de te donner réponse à ce sujet
17  si notre Dieu, celui que nous servons, est capable de nous délivrer de la fournaise de feu ardent, et de ta main, ô roi, il nous délivrera;
18  et s'il ne le fait pas, sache ô roi, que nous ne servirons pas ton dieu, ni n'adorerons la statue d'or que tu as élevée."
19  Alors le roi Nabuchodonosor fut rempli de colère et l'expression de son visage changea à l'égard de Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Il donna ordre de chauffer la fournaise sept fois plus que d'ordinaire
20  et à des hommes forts de son armée de lier Shadrak, Méshak et Abed-Nego et de les jeter dans la fournaise de feu ardent.
21  Ceux-ci furent donc liés, avec leur manteau, leurs chausses, leur chapeau, tous leurs vêtements, et jetés dans la fournaise de feu ardent.
22  L'ordre du roi était péremptoire; la fournaise étant excessivement brûlante, les hommes qui y portèrent Shadrak, Méshak et Abed-Nego furent brûlés à mort par la flamme du feu.
23  Quant aux trois hommes Shadrak, Méshak et Abed-Nego, ils tombèrent tout liés dans la fournaise de feu ardent.
24  Et ils marchaient au milieu de la flamme, louant Dieu et bénissant le Seigneur.
25  Azarias, debout, priait ainsi, ouvrant la bouche, au milieu du feu, il dit
26  Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères, et vénéré, et que ton nom soit glorifié éternellement.
27  Car tu es juste en toutes les choses que tu as faites pour nous toutes tes oeuvres sont vérité toutes tes voies droites, tous tes jugements vérité.
28  Tu as porté une sentence de vérité en toutes les choses que tu as fait venir sur nous et sur la ville sainte de nos pères, Jérusalem. Car c'est dans la vérité et dans le droit que tu nous as traités à cause de nos péchés.
29  Oui, nous avons péché et commis l'iniquité en te désertant, oui, nous avons grandement péché; tes commandements, nous ne les avons pas écoutés,
30  nous ne les avons pas observés, nous n'avons pas accompli ce qui nous était commandé pour notre bien.
31  Oui, tout ce que tu as fait venir sur nous, tout ce que tu nous as fait, en jugement de vérité tu l'as fait.
32  Tu nous as livrés aux mains de nos ennemis, gens sans loi, et les pires des impies, à un roi injuste, au plus mauvais qui soit sur toute la terre,
33  et aujourd'hui nous ne pouvons ouvrir la bouche, la honte et l'opprobre sont la part de ceux qui te servent et qui t'adorent.
Свернуть

Сегодняшний отрывок, описывающий гонения, обрушившиеся на верных после указа Навуходоносора, ассоциируется как с событиями конца правления царя Навуходоносора, так и с событиями времён Антиоха Эпифана, когда была написана книга. Сегодня уже можно считать установленным, что последний правитель Нововавилонского Царства Баалтецер (Валтасар греческих текстов) действительно осуществил некую религиозную реформу, вызвавшую недовольство местного жречества. Некоторые историки предполагают, что в ходе реформы он, между прочим, выставил на всеобщее обозрение священные статуи, сделав таким образом полонение богам публичной церемонией (прежде священные статуи и изображения скрывались в глубине храмов, куда доступ непосвящённым был закрыт). По-видимому, это привело к конфликту не только с вавилонской жреческой корпорацией, но и с Синагогой; возможно, наиболее активные её члены, отказывавшиеся принимать участие в такого рода публичных языческих религиозных мероприятиях, действительно подверглись гонениям, хотя никаких точных сведений о них у нас сегодня нет.

Не исключено, однако, что в Синагоге сохранились некие предания о тех гонениях, и автор Книги Даниила воспользовался ими, приписав сами реформы не Валтасару, а его предшественнику на престоле Небукаднецеру (в греческих текстах его называют Навуходоносором). Между тем, при Антиохе Эпифане нечто подобное повторилось в значительно больших масштабах, причём о гонениях Антиоха мы знаем вполне достаточно, в частности, благодаря сохранившимся до наших времён Книгам Маккавеев. Антиох, всерьёз считавший себя сыном Зевса, велел во всех городах страны, включая, разумеется, и Иерусалим, установить алтари Зевса, а заодно и свои собственные: себя он тоже считал если не богом, то, по меньшей мере, полубогом. В Иерусалиме же он, разумеется, не нашёл для своих алтарей другого места, кроме храмового двора. Нетрудно представить себе реакцию евреев на такое кощунство: налицо было осквернение Храма, а значит, и города, вспомнились времена Вавилонского плена, а вместе с тем и проповедь древних пророков о приходе Мессии и о наступлении мессианского Царства после гонений, которые обрушатся на верных незадолго до этих событий. Впрочем, автор книги — отнюдь не экзальтированный энтузиаст: его Даниил — не герой древних преданий, которому чудесное спасение гарантировано законами жанра. Он знает лишь одно: его дело — хранить верность Богу, а спасёт ли его Бог от смерти в конкретной ситуации — это дело Божие, которое от человека не зависит (ст. 13 – 18). Но именно такая верность, а не ожидание непременного чуда, и оказывается залогом спасения (ст. 19 – 27).

Другие мысли вслух

 
На Dn 3:14-20
14  Et Nabuchodonosor leur dit : "Est-il vrai, Shadrak, Méshak et Abed-Nego, que vous ne serviez point mes dieux et ne fassiez pas adoration à la statue d'or que j'ai élevée?
15  Etes-vous disposés, quand vous entendrez sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, à vous prosterner et à faire adoration à la statue que j'ai faite? Si vous ne lui faites pas adoration, vous serez incontinent jetés dans la fournaise de feu ardent; et quel est le dieu qui vous délivrerait de ma main?"
16  Shadrak, Méshak et Abed-Nego répondirent au roi Nabuchodonosor : "Point n'est besoin pour nous de te donner réponse à ce sujet
17  si notre Dieu, celui que nous servons, est capable de nous délivrer de la fournaise de feu ardent, et de ta main, ô roi, il nous délivrera;
18  et s'il ne le fait pas, sache ô roi, que nous ne servirons pas ton dieu, ni n'adorerons la statue d'or que tu as élevée."
19  Alors le roi Nabuchodonosor fut rempli de colère et l'expression de son visage changea à l'égard de Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Il donna ordre de chauffer la fournaise sept fois plus que d'ordinaire
20  et à des hommes forts de son armée de lier Shadrak, Méshak et Abed-Nego et de les jeter dans la fournaise de feu ardent.
Свернуть
Всякому христианину известно, что времена гонений — это время испытания верности Богу, верности Христу. В житийной литературе часто встречаются рассказы о чудесах, которыми сопровождалось свидетельство христианских мучеников. Насколько достоверны эти рассказы — вопрос...  Читать далее

Всякому христианину известно, что времена гонений — это время испытания верности Богу, верности Христу. В житийной литературе часто встречаются рассказы о чудесах, которыми сопровождалось свидетельство христианских мучеников. Насколько достоверны эти рассказы — вопрос отдельный. Но вот герои Книги Даниила, готовясь к свидетельству своей верности Богу Израиля, кажется, вовсе и не ждут чуда. Не то чтобы совсем не ждут — они вполне допускают, что Бог, если захочет, сохранит их даже в раскалённой печи.

Но своё свидетельство в зависимость от этого чуда они не ставят. Так же, как не ставили его в зависимость от чудес и христианские мученики. В самом деле: речь ведь идёт о свидетельстве верности Богу и Христу, а не о свидетельстве силы Божьей. Бог, конечно, всегда может вмешаться и явить Свою силу. Если сочтёт это нужным. А если нет, то свидетельством станет сама смерть мученика.

В самом деле: в мире, где жизнь была высшей ценностью, готовность умереть могла означать лишь одно из двух. Либо для идущего на смерть то, ради чего или тот, ради кого он умирает было важнее его собственной жизни — но это было бы для всех очевидным абсурдом. Смерть за идею — феномен нового времени, феномен христианской эпохи. И возможна такая смерть лишь как некое квазихристианское мученичество. Либо идущий на смерть знает иную жизнь. Жизнь во всей её полноте.

В полноте, лишь малую часть которой составляет земная жизнь. И мученик готов отказаться от малой части ради целого. Это и есть свидетельство. Свидетельство того, что слова свидетеля о Боге, о Христе, о Царстве — не просто слова. Что это реальность. Его реальность. Реальность того Царства, в котором он живёт. А то, что считают реальностью его мучители, — лишь бледная тень и злая пародия на реальность Царства. Которая в своё время исчезнет вместе с тем злом, которое пронизывает падший мир, вновь становящийся Царством.

Свернуть
 
На Dn 3:14-20
14  Et Nabuchodonosor leur dit : "Est-il vrai, Shadrak, Méshak et Abed-Nego, que vous ne serviez point mes dieux et ne fassiez pas adoration à la statue d'or que j'ai élevée?
15  Etes-vous disposés, quand vous entendrez sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, à vous prosterner et à faire adoration à la statue que j'ai faite? Si vous ne lui faites pas adoration, vous serez incontinent jetés dans la fournaise de feu ardent; et quel est le dieu qui vous délivrerait de ma main?"
16  Shadrak, Méshak et Abed-Nego répondirent au roi Nabuchodonosor : "Point n'est besoin pour nous de te donner réponse à ce sujet
17  si notre Dieu, celui que nous servons, est capable de nous délivrer de la fournaise de feu ardent, et de ta main, ô roi, il nous délivrera;
18  et s'il ne le fait pas, sache ô roi, que nous ne servirons pas ton dieu, ni n'adorerons la statue d'or que tu as élevée."
19  Alors le roi Nabuchodonosor fut rempli de colère et l'expression de son visage changea à l'égard de Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Il donna ordre de chauffer la fournaise sept fois plus que d'ordinaire
20  et à des hommes forts de son armée de lier Shadrak, Méshak et Abed-Nego et de les jeter dans la fournaise de feu ardent.
Свернуть
Ответ трёх отроков традиционно приводится, как образец исповедания верными своей веры и своей верности Богу...  Читать далее

Ответ трёх отроков традиционно приводится, как образец исповедания верными своей веры и своей верности Богу, в Которого они верят. Но исповедание бывает разным. Не так уж сложно исповедовать Бога, о Котором ты точно знаешь, что Он вмешается в критический для тебя момент и избавит тебя от смерти. Тут верным действительно нечего бояться: ведь им, в сущности, ничего серьёзного не грозит, все угрозы оказываются в таком случае всего лишь пугалом.

Иное дело — исповедание с пониманием того, что Бог может и не вмешаться в самый критический момент, что Он может и не спасти от смерти. Традиционно готовность исповедников стать мучениками и умереть за свою веру объясняется их уверенностью в грядущем воскресении или (реже) в бессмертии души и в посмертном воздаянии. Вероятнее всего, вера в воскресение у них действительно была: ведь Книга Даниила датируется, приблизительно, серединой II в. до н.э., эпохой Маккавейских войн, когда вера во всеобщее личное воскресение в день Суда была общераспространённой.

И всё же такой веры недостаточно для того свидетельства, которое требуется от мученика или исповедника. Ему ведь приходится свидетельствовать о своей верности Богу в ситуации, когда и воскресение, и посмертное воздаяние (если свидетель в него верит) ещё для него впереди, а непосредственной реальностью являются предстоящие ему испытания. Если испытания эти окажутся единственной реальностью жизни свидетеля тогда, когда ему придётся свидетельствовать, у него, вполне вероятно, не хватит сил на то, чтобы пройти через них: ведь полагаться в таком случае ему придётся только на свои силы, всё остальное, будь то посмертное воздаяние или жизнь Царства, будет лишь ожидать его в конце пути.

Иное дело, если свидетель уже имеет опыт жизни с Богом в Его Царстве: тогда ожидающие его испытания не останутся единственной реальностью его жизни, тогда в ней будет и иная реальность, реальность силы Божьей и дыхания Царства. Тогда эта сила и это дыхание передадутся и свидетелю, он приобщится к ним, находя в них силу свидетельствовать вопреки и сквозь те испытания, через которые ему приходится проходить. А испытания станут для него ступенью к полноте Царства, в конце пути ожидающей каждого, вставшего на путь праведности.

Свернуть
 
На Dn 3:25
25  Azarias, debout, priait ainsi, ouvrant la bouche, au milieu du feu, il dit
Свернуть
Сегодня в предании о трёх отроках уже трудно отделить легенду от истории. Слишком много анахронизмов в тексте...  Читать далее

Сегодня в предании о трёх отроках уже трудно отделить легенду от истории. Слишком много анахронизмов в тексте, слишком часто встречаются в нём явные преувеличения, гиперболы, свойственные скорее легендам, чем историческим описаниям. Но ведь и легенда, если священнописатель счёл нужным не только её использовать, но и сохранить весь её колорит, нередко разрушающий правдоподобие рассказа, не могла появиться в Библии случайно. В чём же смысл легенды о трёх отроках? Почему и когда она появилась?

Скорее всего она, как и вся Книга Даниила, получила свою нынешнюю форму во II в. до н.э., во время гонений Антиоха Эпифана и Маккавейских войн, ставшими ответом на эти гонения. Эпоха, когда была написана Книга Даниила, была эпохой героев и мучеников, страданий верных и священной войны с неверными, с язычниками-сирийцами, осквернившими Храм и организовавшими гонения на Синагогу. А еще это была эпоха напряжённых, почти лихорадочных мессианских ожиданий, ожиданий Мессии, Который придёт, как победоносный военачальник, после победы становящийся Царём, главой того Царства, которое преобразит мир, положив конец прежней истории.

Книга Даниила — обо всём этом. Но она и о людях, тех обычных людях, которые во времена войн и гонений вовсе не были уверены, что доживут до победы Мессии и торжества мессианского Царства. И легенда о трёх отроках говорила им: они доживут. Доживут потому, что на стороне Мессии не только люди, но и Бог, и Его ангелы, которые не оставят тех, кто сохранит верность до конца.

Даже огонь, из которого не выйти живым, ещё не означает конца: Бог, послав Своих ангелов, может провести Своих верных через огонь так же, как во времена Моисея провёл Он Свой народ сквозь море. Но пройти этим путём будет так же непросто, как впоследствии, когда Мессия действительно придёт, Его ученику будет непросто идти за Ним по воде.

Царство есть Царство: стихии в нём всегда абсолютно послушны дыханию Божию, живущим в Царстве и дышащим этим дыханием необязательно в огне сгорать, а в воде тонуть, и огонь, и вода могут стать для них такими, какими жители Царства захотят их видеть. Главное зависит не от преображённых стихий Царства, а от человека, от того, какой жизнью он живёт: жизнью «мира сего» или жизнью Царства. И если жизнь Царства действительно становится его жизнью, возможно всё. Даже то, что по законам «мира сего» кажется легендой.

Свернуть
 
На Dn 3:1-4:3
Le roi Nabuchodonosor fit une statue d'or, haute de 60 coudées et large de six, qu'il dressa dans la plaine de Dura, dans la province de Babylone.
Le roi Nabuchodonosor manda aux satrapes, magistrats, gouverneurs, conseillers, trésoriers, juges et juristes, et à toutes les autorités de la province, de s'assembler et de se rendre à la dédicace de la statue élevée par le roi Nabuchodonosor.
Lors s'assemblèrent satrapes, magistrats, gouverneurs, conseillers, trésoriers, juges et juristes et toutes les autorités de la province pour la dédicace de la statue qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor, et ils se tinrent devant la statue qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor.
Le héraut proclama avec force : "A vous, peuples, nations et langues, voici ce qui a été commandé
à l'instant où vous entendrez sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, vous vous prosternerez et ferez adoration à la statue d'or qu'a élevée le roi Nabuchodonosor.
Quant à celui qui ne se prosternera ni ne fera adoration, il sera incontinent jeté dans la fournaise de feu ardent."
Sur quoi, dès que tous les peuples eurent entendu sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, se prosternèrent tous les peuples, nations et langues, faisant adoration à la statue d'or qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor.
Cependant certains Chaldéens s'en vinrent dénoncer les Juifs.
Ils dirent au roi Nabuchodonosor : "O roi, vis à jamais!
10  O roi, tu as promulgué un décret prescrivant à tout homme qui entendrait sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, de se prosterner et de faire adoration à la statue d'or,
11  et arrêtant que ceux qui ne se prosterneraient ni ne feraient adoration seraient jetés dans la fournaise de feu ardent.
12  Or voici des Juifs que tu as assignés aux affaires de la province de Babylone : Shadrak, Méshak et Abed-Nego; ces gens n'ont pas tenu compte de tes ordres, ô roi; ils ne servent pas ton dieu et ils n'ont pas fait adoration à la statue d'or que tu as élevée."
13  Alors, frémissant de colère, Nabuchodonosor manda Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Aussitôt on amena ces gens devant le roi.
14  Et Nabuchodonosor leur dit : "Est-il vrai, Shadrak, Méshak et Abed-Nego, que vous ne serviez point mes dieux et ne fassiez pas adoration à la statue d'or que j'ai élevée?
15  Etes-vous disposés, quand vous entendrez sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, à vous prosterner et à faire adoration à la statue que j'ai faite? Si vous ne lui faites pas adoration, vous serez incontinent jetés dans la fournaise de feu ardent; et quel est le dieu qui vous délivrerait de ma main?"
16  Shadrak, Méshak et Abed-Nego répondirent au roi Nabuchodonosor : "Point n'est besoin pour nous de te donner réponse à ce sujet
17  si notre Dieu, celui que nous servons, est capable de nous délivrer de la fournaise de feu ardent, et de ta main, ô roi, il nous délivrera;
18  et s'il ne le fait pas, sache ô roi, que nous ne servirons pas ton dieu, ni n'adorerons la statue d'or que tu as élevée."
19  Alors le roi Nabuchodonosor fut rempli de colère et l'expression de son visage changea à l'égard de Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Il donna ordre de chauffer la fournaise sept fois plus que d'ordinaire
20  et à des hommes forts de son armée de lier Shadrak, Méshak et Abed-Nego et de les jeter dans la fournaise de feu ardent.
21  Ceux-ci furent donc liés, avec leur manteau, leurs chausses, leur chapeau, tous leurs vêtements, et jetés dans la fournaise de feu ardent.
22  L'ordre du roi était péremptoire; la fournaise étant excessivement brûlante, les hommes qui y portèrent Shadrak, Méshak et Abed-Nego furent brûlés à mort par la flamme du feu.
23  Quant aux trois hommes Shadrak, Méshak et Abed-Nego, ils tombèrent tout liés dans la fournaise de feu ardent.
24  Et ils marchaient au milieu de la flamme, louant Dieu et bénissant le Seigneur.
25  Azarias, debout, priait ainsi, ouvrant la bouche, au milieu du feu, il dit
26  Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères, et vénéré, et que ton nom soit glorifié éternellement.
27  Car tu es juste en toutes les choses que tu as faites pour nous toutes tes oeuvres sont vérité toutes tes voies droites, tous tes jugements vérité.
28  Tu as porté une sentence de vérité en toutes les choses que tu as fait venir sur nous et sur la ville sainte de nos pères, Jérusalem. Car c'est dans la vérité et dans le droit que tu nous as traités à cause de nos péchés.
29  Oui, nous avons péché et commis l'iniquité en te désertant, oui, nous avons grandement péché; tes commandements, nous ne les avons pas écoutés,
30  nous ne les avons pas observés, nous n'avons pas accompli ce qui nous était commandé pour notre bien.
31  Oui, tout ce que tu as fait venir sur nous, tout ce que tu nous as fait, en jugement de vérité tu l'as fait.
32  Tu nous as livrés aux mains de nos ennemis, gens sans loi, et les pires des impies, à un roi injuste, au plus mauvais qui soit sur toute la terre,
33  et aujourd'hui nous ne pouvons ouvrir la bouche, la honte et l'opprobre sont la part de ceux qui te servent et qui t'adorent.
34  Oh! ne nous abandonne pas pour toujours, à cause de ton nom, ne répudie pas ton alliance,
35  ne nous retire pas ta grâce, pour l'amour d'Abraham ton ami et d'Isaac ton serviteur et d'Israël ton saint,
36  à qui tu as promis une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel et comme le sable sur le rivage de la mer.
37  Seigneur, nous voici plus petits que toutes les nations, nous voici humiliés par toute la terre, aujourd'hui, à cause de nos péchés.
38  Il n'est plus, en ce temps, chef, prophète ni prince, holocauste, sacrifice, oblation ni encens, lieu où te faire des offrandes
39  et trouver grâce auprès de toi. Mais qu'une âme brisée et un esprit humilié soient agréés de toi,
40  comme des holocaustes de béliers et de taureaux, comme des milliers d'agneaux gras; que tel soit notre sacrifice aujourd'hui devant toi, et qu'il te plaise que pleinement nous te suivions, car il n'est point de confusion pour ceux qui espèrent en toi.
41  Et maintenant nous mettons tout notre coeur à te suivre, à te craindre et à rechercher ta face.
42  Ne nous laisse pas dans la honte, mais agis avec nous selon ta mansuétude et selon la grandeur de ta grâce.
43  Délivre-nous selon tes oeuvres merveilleuses, fais qu'à ton nom, Seigneur, gloire soit rendue.
44  Qu'ils soient confondus, tous ceux qui font du mal à tes serviteurs qu'ils soient couverts de honte, privés de toute leur puissance, et que leur force soit brisée.
45  Qu'ils sachent que tu es seul Dieu et Seigneur, en gloire sur toute la terre."
46  Les serviteurs du roi qui les avaient jetés dans la fournaise ne cessaient d'alimenter le feu de naphte, de poix, d'étoupe et de sarments,
47  si bien que la flamme s'élevait de 49 coudées au-dessus de la fournaise.
48  En s'étendant, elle brûla les Chaldéens qui se trouvaient autour de la fournaise.
49  Mais l'ange du Seigneur descendit dans la fournaise auprès d'Azarias et de ses compagnons; il repoussa au-dehors la flamme du feu
50  et il leur souffla, au milieu de la fournaise, comme une fraîcheur de brise et de rosée, si bien que le feu ne les toucha aucunement et ne leur causa douleur ni angoisse.
51  Alors tous trois, d'une seule voix, se mirent à chanter, glorifiant et bénissant Dieu dans la fournaise, et disant
52  "Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères, loué sois-tu, exalté éternellement. Béni soit ton nom de gloire et de sainteté, loué soit-il, exalté éternellement.
53  Béni sois-tu dans le temple de ta sainte gloire, chanté, glorifié par-dessus tout éternellement.
54  Béni sois-tu sur le trône de ton royaume, chanté par-dessus tout, exalté éternellement.
55  Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes, qui sièges sur les chérubins, loué, chanté par-dessus tout éternellement.
56  Béni sois-tu dans le firmament du ciel, chanté, glorifié éternellement.
57  Vous toutes, oeuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
58  Anges du Seigneur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement
59  O cieux, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
60  O vous, toutes les eaux au-dessus du ciel, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
61  O vous, toutes les puissances, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
62  O vous, soleil et lune, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
63  O vous, astres du ciel, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
64  O vous toutes, pluies et rosées, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
65  O vous tous, vents, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
66  O vous, feu et ardeur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
67  O vous, froidure et ardeur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
68  O vous, rosées et giboulées, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
69  O vous, gel et froidure, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
70  O vous, glaces et neiges, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
71  O vous, nuits et jours, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
72  O vous, lumière et ténèbre, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
73  O vous, éclairs et nuées, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
74  Que la terre bénisse le Seigneur qu'elle le chante et l'exalte éternellement!
75  O vous, montagnes et collines, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
76  O vous, toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
77  O vous, sources, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
78  O vous, mers et rivières, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
79  O vous, baleines et tout ce qui se meut dans les eaux, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
80  O vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
81  O vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
82  O vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
83  O Israël, bénis le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
84  O vous, prêtres, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
85  O vous, ses serviteurs, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
86  O vous, esprits et âmes des justes, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
87  O vous, saints et humbles de coeur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
88  Ananias, Azarias, Misaèl, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! Car il nous a délivrés des enfers, il nous a sauvés de la main de la mort, il nous a arrachés à la fournaise de flamme ardente, il nous a tirés du milieu de la flamme.
89  Rendez grâces au Seigneur, car il est bon, car son amour est éternel.
90  Vous tous qui le craignez, bénissez le Seigneur Dieu des dieux, chantez-le, rendez-lui grâces, car son amour est éternel."
91  Alors le roi Nabuchodonosor s'émut et se leva en toute hâte. Il interrogea ses intimes : "N'avons-nous pas jeté ces trois hommes tout liés dans le feu?" Ils répondirent : "Assurément, ô roi."
92  Il dit : "Mais je vois quatre hommes en liberté qui se promènent dans le feu sans qu'il leur arrive de mal, et le quatrième a l'aspect d'un fils des dieux."
93  Nabuchodonosor s'approcha de l'ouverture de la fournaise de feu ardent et dit : "Shadrak, Méshak et Abed-Nego, serviteurs du Dieu Très-Haut, sortez et venez ici." Alors du milieu du feu sortirent Shadrak, Méshak et Abed-Nego.
94  S'assemblèrent satrapes, magistrats, gouverneurs et intimes du roi pour voir ces hommes : le feu n'avait pas eu de pouvoir sur leur corps, les cheveux de leur tête n'avaient pas été consumés, leur manteau n'avait pas été altéré, nulle odeur de feu ne s'attachait à eux.
95  Nabuchodonosor dit : "Béni soit le Dieu de Shadrak, Méshak et Abed-Nego, qui a envoyé son ange et délivré ses serviteurs, eux qui, se confiant en lui, ont désobéi à l'ordre du roi et ont livré leur corps plutôt que de servir ou d'adorer tout autre dieu que leur Dieu.
96  Voici le décret que je porte : Peuples, nations et langues, que tous ceux d'entre vous qui parleraient légèrement du Dieu de Shadrak, Méshak et Abed-Nego soient mis en pièces, et que leurs maisons soient changées en bourbiers, car il n'est pas d'autre dieu qui puisse délivrer de la sorte."
97  Alors le roi fit prospérer Shadrak, Méshak et Abed-Nego dans la province de Babylone.
98 Nabuchodonosor, Roi, à tous les peuples, nations, et langues qui habitent sur toute la terre: abondance de paix sur vous
99 Il m'a semblé bon de faire connaître les signes et merveilles qu'a faits pour moi le Dieu très haut.
100 Si grands, ses signes, si puissantes, ses merveilles, son royaume est un royaume éternel, son empire de génération en génération.
Moi, Nabuchodonosor, je me tenais sans souci dans ma maison, et florissant dans mon palais.
J'ai eu un songe : il m'a épouvanté; des angoisses, sur ma couche, et les visions de ma tête m'ont tourmenté.
Je décrétai : qu'on m'amène tous les sages de Babylone pour qu'ils me fassent connaître l'interprétation du rêve.
Свернуть
Сегодня сложно сказать наверное, что стоит за рассказом об исповедничестве трёх отроков и всей историей с золотым изваянием. Некоторыми историками высказывалось предположение, что или в конце правления Навуходоносора, или во время...  Читать далее

Сегодня сложно сказать наверное, что стоит за рассказом об исповедничестве трёх отроков и всей историей с золотым изваянием. Некоторыми историками высказывалось предположение, что или в конце правления Навуходоносора, или во время правления Валтасара по инициативе царя была проведена религиозная реформа, в ходе которой закрытые прежде для обычных людей алтари царских святилищ были открыты (к вящему неудовольствию жрецов).

После этого официальные вавилонские культы (такие, как культ Бел-Мардука — покровителя Вавилона) стали публичными и обязательными для поклонения. Прежде предполагалось, что все жители страны придерживаются государственной религии по умолчанию, теперь требовалось продемонстрировать верность богам Вавилонии публично. Возможно, что в этот период (к концу плена) обозначился и конфликт Синагоги с властями Вавилонии на религиозной почве, смутные отголоски которого можно найти во второй части Книги Исайи. Вскоре, однако, Вавилония пала под ударами персидской армии, и ситуация изменилась коренным образом.

Конечно, в Книге Даниила, написанной много позже упомянутых событий, они отражены уже скорее как легенда, чем как исторически достоверное событие. Но легенда во времена написания книги оказалась более чем кстати: ведь она была написана во времена гонений на Синагогу сирийского царя Антиоха Эпифана. Гонения эти отличались организованностью и систематичностью. Сам Антиох требовал неуклонного публичного почитания всеми без исключения своими подданными Зевса (под разными именами в разных землях, как нередко случалось в древности), которого всерьёз считал своим отцом.

Каждый в свой черёд должен был совершить Зевсу (или Баал-Шамему, как официально именовали его в Иудее) публичное жертвоприношение, которое для всякого верующего еврея было равнозначно отступничеству. Тогда-то в Синагоге появилось множество мучеников — но и множество отступников тоже. Рассказ об исповедничестве трёх отроков должен был поддержать тех, кто хотел сохранить верность Богу Израиля и вере отцов. Конечно, в первую очередь это рассказ о чуде, о чудесном вмешательстве Бога, поддержавшего Своих свидетелей и сохранившего им жизнь.

Но в тексте рассказа звучит понимание того, что чуда могло и не быть. Бог Сам знает, когда вмешаться в ситуацию, если вообще такое вмешательство необходимо. Но верность Богу безусловна, она не зависит от чудес. Такое отношение к чудесам становится понятно, если вспомнить, что во времена Маккавеев, когда и была написана книга, вера во всеобщее воскресение в день Суда и прихода Мессии была уже общераспространённой. Смерть за веру была не концом пути, а лишь его началом. И это был путь в Царство, с которого сворачивать нельзя, даже если ценой станет земная жизнь.

Свернуть
 
На Dn 3:1-4:3
Le roi Nabuchodonosor fit une statue d'or, haute de 60 coudées et large de six, qu'il dressa dans la plaine de Dura, dans la province de Babylone.
Le roi Nabuchodonosor manda aux satrapes, magistrats, gouverneurs, conseillers, trésoriers, juges et juristes, et à toutes les autorités de la province, de s'assembler et de se rendre à la dédicace de la statue élevée par le roi Nabuchodonosor.
Lors s'assemblèrent satrapes, magistrats, gouverneurs, conseillers, trésoriers, juges et juristes et toutes les autorités de la province pour la dédicace de la statue qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor, et ils se tinrent devant la statue qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor.
Le héraut proclama avec force : "A vous, peuples, nations et langues, voici ce qui a été commandé
à l'instant où vous entendrez sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, vous vous prosternerez et ferez adoration à la statue d'or qu'a élevée le roi Nabuchodonosor.
Quant à celui qui ne se prosternera ni ne fera adoration, il sera incontinent jeté dans la fournaise de feu ardent."
Sur quoi, dès que tous les peuples eurent entendu sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, se prosternèrent tous les peuples, nations et langues, faisant adoration à la statue d'or qu'avait élevée le roi Nabuchodonosor.
Cependant certains Chaldéens s'en vinrent dénoncer les Juifs.
Ils dirent au roi Nabuchodonosor : "O roi, vis à jamais!
10  O roi, tu as promulgué un décret prescrivant à tout homme qui entendrait sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, de se prosterner et de faire adoration à la statue d'or,
11  et arrêtant que ceux qui ne se prosterneraient ni ne feraient adoration seraient jetés dans la fournaise de feu ardent.
12  Or voici des Juifs que tu as assignés aux affaires de la province de Babylone : Shadrak, Méshak et Abed-Nego; ces gens n'ont pas tenu compte de tes ordres, ô roi; ils ne servent pas ton dieu et ils n'ont pas fait adoration à la statue d'or que tu as élevée."
13  Alors, frémissant de colère, Nabuchodonosor manda Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Aussitôt on amena ces gens devant le roi.
14  Et Nabuchodonosor leur dit : "Est-il vrai, Shadrak, Méshak et Abed-Nego, que vous ne serviez point mes dieux et ne fassiez pas adoration à la statue d'or que j'ai élevée?
15  Etes-vous disposés, quand vous entendrez sonner trompe, pipeau, cithare, sambuque, psaltérion, cornemuse et toute espèce de musique, à vous prosterner et à faire adoration à la statue que j'ai faite? Si vous ne lui faites pas adoration, vous serez incontinent jetés dans la fournaise de feu ardent; et quel est le dieu qui vous délivrerait de ma main?"
16  Shadrak, Méshak et Abed-Nego répondirent au roi Nabuchodonosor : "Point n'est besoin pour nous de te donner réponse à ce sujet
17  si notre Dieu, celui que nous servons, est capable de nous délivrer de la fournaise de feu ardent, et de ta main, ô roi, il nous délivrera;
18  et s'il ne le fait pas, sache ô roi, que nous ne servirons pas ton dieu, ni n'adorerons la statue d'or que tu as élevée."
19  Alors le roi Nabuchodonosor fut rempli de colère et l'expression de son visage changea à l'égard de Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Il donna ordre de chauffer la fournaise sept fois plus que d'ordinaire
20  et à des hommes forts de son armée de lier Shadrak, Méshak et Abed-Nego et de les jeter dans la fournaise de feu ardent.
21  Ceux-ci furent donc liés, avec leur manteau, leurs chausses, leur chapeau, tous leurs vêtements, et jetés dans la fournaise de feu ardent.
22  L'ordre du roi était péremptoire; la fournaise étant excessivement brûlante, les hommes qui y portèrent Shadrak, Méshak et Abed-Nego furent brûlés à mort par la flamme du feu.
23  Quant aux trois hommes Shadrak, Méshak et Abed-Nego, ils tombèrent tout liés dans la fournaise de feu ardent.
24  Et ils marchaient au milieu de la flamme, louant Dieu et bénissant le Seigneur.
25  Azarias, debout, priait ainsi, ouvrant la bouche, au milieu du feu, il dit
26  Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères, et vénéré, et que ton nom soit glorifié éternellement.
27  Car tu es juste en toutes les choses que tu as faites pour nous toutes tes oeuvres sont vérité toutes tes voies droites, tous tes jugements vérité.
28  Tu as porté une sentence de vérité en toutes les choses que tu as fait venir sur nous et sur la ville sainte de nos pères, Jérusalem. Car c'est dans la vérité et dans le droit que tu nous as traités à cause de nos péchés.
29  Oui, nous avons péché et commis l'iniquité en te désertant, oui, nous avons grandement péché; tes commandements, nous ne les avons pas écoutés,
30  nous ne les avons pas observés, nous n'avons pas accompli ce qui nous était commandé pour notre bien.
31  Oui, tout ce que tu as fait venir sur nous, tout ce que tu nous as fait, en jugement de vérité tu l'as fait.
32  Tu nous as livrés aux mains de nos ennemis, gens sans loi, et les pires des impies, à un roi injuste, au plus mauvais qui soit sur toute la terre,
33  et aujourd'hui nous ne pouvons ouvrir la bouche, la honte et l'opprobre sont la part de ceux qui te servent et qui t'adorent.
34  Oh! ne nous abandonne pas pour toujours, à cause de ton nom, ne répudie pas ton alliance,
35  ne nous retire pas ta grâce, pour l'amour d'Abraham ton ami et d'Isaac ton serviteur et d'Israël ton saint,
36  à qui tu as promis une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel et comme le sable sur le rivage de la mer.
37  Seigneur, nous voici plus petits que toutes les nations, nous voici humiliés par toute la terre, aujourd'hui, à cause de nos péchés.
38  Il n'est plus, en ce temps, chef, prophète ni prince, holocauste, sacrifice, oblation ni encens, lieu où te faire des offrandes
39  et trouver grâce auprès de toi. Mais qu'une âme brisée et un esprit humilié soient agréés de toi,
40  comme des holocaustes de béliers et de taureaux, comme des milliers d'agneaux gras; que tel soit notre sacrifice aujourd'hui devant toi, et qu'il te plaise que pleinement nous te suivions, car il n'est point de confusion pour ceux qui espèrent en toi.
41  Et maintenant nous mettons tout notre coeur à te suivre, à te craindre et à rechercher ta face.
42  Ne nous laisse pas dans la honte, mais agis avec nous selon ta mansuétude et selon la grandeur de ta grâce.
43  Délivre-nous selon tes oeuvres merveilleuses, fais qu'à ton nom, Seigneur, gloire soit rendue.
44  Qu'ils soient confondus, tous ceux qui font du mal à tes serviteurs qu'ils soient couverts de honte, privés de toute leur puissance, et que leur force soit brisée.
45  Qu'ils sachent que tu es seul Dieu et Seigneur, en gloire sur toute la terre."
46  Les serviteurs du roi qui les avaient jetés dans la fournaise ne cessaient d'alimenter le feu de naphte, de poix, d'étoupe et de sarments,
47  si bien que la flamme s'élevait de 49 coudées au-dessus de la fournaise.
48  En s'étendant, elle brûla les Chaldéens qui se trouvaient autour de la fournaise.
49  Mais l'ange du Seigneur descendit dans la fournaise auprès d'Azarias et de ses compagnons; il repoussa au-dehors la flamme du feu
50  et il leur souffla, au milieu de la fournaise, comme une fraîcheur de brise et de rosée, si bien que le feu ne les toucha aucunement et ne leur causa douleur ni angoisse.
51  Alors tous trois, d'une seule voix, se mirent à chanter, glorifiant et bénissant Dieu dans la fournaise, et disant
52  "Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères, loué sois-tu, exalté éternellement. Béni soit ton nom de gloire et de sainteté, loué soit-il, exalté éternellement.
53  Béni sois-tu dans le temple de ta sainte gloire, chanté, glorifié par-dessus tout éternellement.
54  Béni sois-tu sur le trône de ton royaume, chanté par-dessus tout, exalté éternellement.
55  Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes, qui sièges sur les chérubins, loué, chanté par-dessus tout éternellement.
56  Béni sois-tu dans le firmament du ciel, chanté, glorifié éternellement.
57  Vous toutes, oeuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
58  Anges du Seigneur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement
59  O cieux, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
60  O vous, toutes les eaux au-dessus du ciel, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
61  O vous, toutes les puissances, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
62  O vous, soleil et lune, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
63  O vous, astres du ciel, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
64  O vous toutes, pluies et rosées, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
65  O vous tous, vents, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
66  O vous, feu et ardeur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
67  O vous, froidure et ardeur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
68  O vous, rosées et giboulées, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
69  O vous, gel et froidure, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
70  O vous, glaces et neiges, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
71  O vous, nuits et jours, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
72  O vous, lumière et ténèbre, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
73  O vous, éclairs et nuées, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
74  Que la terre bénisse le Seigneur qu'elle le chante et l'exalte éternellement!
75  O vous, montagnes et collines, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
76  O vous, toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
77  O vous, sources, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
78  O vous, mers et rivières, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
79  O vous, baleines et tout ce qui se meut dans les eaux, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
80  O vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
81  O vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
82  O vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
83  O Israël, bénis le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
84  O vous, prêtres, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
85  O vous, ses serviteurs, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
86  O vous, esprits et âmes des justes, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
87  O vous, saints et humbles de coeur, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement!
88  Ananias, Azarias, Misaèl, bénissez le Seigneur chantez-le, exaltez-le éternellement! Car il nous a délivrés des enfers, il nous a sauvés de la main de la mort, il nous a arrachés à la fournaise de flamme ardente, il nous a tirés du milieu de la flamme.
89  Rendez grâces au Seigneur, car il est bon, car son amour est éternel.
90  Vous tous qui le craignez, bénissez le Seigneur Dieu des dieux, chantez-le, rendez-lui grâces, car son amour est éternel."
91  Alors le roi Nabuchodonosor s'émut et se leva en toute hâte. Il interrogea ses intimes : "N'avons-nous pas jeté ces trois hommes tout liés dans le feu?" Ils répondirent : "Assurément, ô roi."
92  Il dit : "Mais je vois quatre hommes en liberté qui se promènent dans le feu sans qu'il leur arrive de mal, et le quatrième a l'aspect d'un fils des dieux."
93  Nabuchodonosor s'approcha de l'ouverture de la fournaise de feu ardent et dit : "Shadrak, Méshak et Abed-Nego, serviteurs du Dieu Très-Haut, sortez et venez ici." Alors du milieu du feu sortirent Shadrak, Méshak et Abed-Nego.
94  S'assemblèrent satrapes, magistrats, gouverneurs et intimes du roi pour voir ces hommes : le feu n'avait pas eu de pouvoir sur leur corps, les cheveux de leur tête n'avaient pas été consumés, leur manteau n'avait pas été altéré, nulle odeur de feu ne s'attachait à eux.
95  Nabuchodonosor dit : "Béni soit le Dieu de Shadrak, Méshak et Abed-Nego, qui a envoyé son ange et délivré ses serviteurs, eux qui, se confiant en lui, ont désobéi à l'ordre du roi et ont livré leur corps plutôt que de servir ou d'adorer tout autre dieu que leur Dieu.
96  Voici le décret que je porte : Peuples, nations et langues, que tous ceux d'entre vous qui parleraient légèrement du Dieu de Shadrak, Méshak et Abed-Nego soient mis en pièces, et que leurs maisons soient changées en bourbiers, car il n'est pas d'autre dieu qui puisse délivrer de la sorte."
97  Alors le roi fit prospérer Shadrak, Méshak et Abed-Nego dans la province de Babylone.
98 Nabuchodonosor, Roi, à tous les peuples, nations, et langues qui habitent sur toute la terre: abondance de paix sur vous
99 Il m'a semblé bon de faire connaître les signes et merveilles qu'a faits pour moi le Dieu très haut.
100 Si grands, ses signes, si puissantes, ses merveilles, son royaume est un royaume éternel, son empire de génération en génération.
Moi, Nabuchodonosor, je me tenais sans souci dans ma maison, et florissant dans mon palais.
J'ai eu un songe : il m'a épouvanté; des angoisses, sur ma couche, et les visions de ma tête m'ont tourmenté.
Je décrétai : qu'on m'amène tous les sages de Babylone pour qu'ils me fassent connaître l'interprétation du rêve.
Свернуть
Молитва отроков и песнь, славящая все, сотворенное Богом, как и сама история о том, как Седрах, Мисах и Авденаго...  Читать далее

Молитва отроков и песнь, славящая все, сотворенное Богом, как и сама история о том, как Седрах, Мисах и Авденаго отказались поклониться золотому истукану и прошли через испытание огнем, часто упоминается в последующих книгах Священного Писания (1 Макк 2:59; Евр 11:34) и впоследствии в христианском богослужении. Не случайно это свидетельство веры занимает такое место в жизни Церкви. Здесь мы ясно видимо общность духа, которое связывает Ветхий и Новый Заветы, праведников и святых избранного народа и Церкви Христовой. Как отроки свидетельствовали перед Навуходоносором о том, что «Бог наш, Которому мы служим, силен спасти нас от печи, раскаленной огнем, и от руки твоей, царь, избавит», так же и апостол Павел говорил в испытаниях: «Бог, Которому принадлежу я и Которому служу».

Свернуть

Благодаря регистрации Вы можете подписаться на рассылку текстов любого из планов чтения Библии

Мы планируем постепенно развивать возможности самостоятельной настройки сайта и другие дополнительные сервисы для зарегистрированных пользователей, так что советуем регистрироваться уже сейчас (разумеется, бесплатно).