Библия-Центр
РУ

Мысли вслух на Jr 14:1-22

La parole qui fut adressée à Jérémie par l'Éternel, à l'occasion de la sécheresse.
Juda est dans le deuil, Ses villes sont désolées, tristes, abattues, Et les cris de Jérusalem s'élèvent.
Les grands envoient les petits chercher de l'eau, Et les petits vont aux citernes, ne trouvent point d'eau, Et retournent avec leurs vases vides; Confus et honteux, ils se couvrent la tête.
La terre est saisie d'épouvante, Parce qu'il ne tombe point de pluie dans le pays, Et les laboureurs confus se couvrent la tête.
Même la biche dans la campagne Met bas et abandonne sa portée, Parce qu'il n'y a point de verdure.
Les ânes sauvages se tiennent sur les lieux élevés, Aspirant l'air comme des serpents; Leurs yeux languissent, parce qu'il n'y a point d'herbe.
Si nos iniquités témoignent contre nous, Agis à cause de ton nom, ô Éternel! Car nos infidélités sont nombreuses, Nous avons péché contre toi.
Toi qui es l'espérance d'Israël, Son sauveur au temps de la détresse, Pourquoi serais-tu comme un étranger dans le pays, Comme un voyageur qui y entre pour passer la nuit?
Pourquoi serais-tu comme un homme stupéfait, Comme un héros incapable de nous secourir? Tu es pourtant au milieu de nous, ô Éternel, Et ton nom est invoqué sur nous: Ne nous abandonne pas!
10 Voici ce que l'Éternel dit de ce peuple: Ils aiment à courir çà et là, Ils ne savent retenir leurs pieds; L'Éternel n'a point d'attachement pour eux, Il se souvient maintenant de leurs crimes, Et il châtie leurs péchés.
11 Et l'Éternel me dit: N'intercède pas en faveur de ce peuple.
12 S'ils jeûnent, je n'écouterai pas leurs supplications; S'ils offrent des holocaustes et des offrandes, je ne les agréerai pas; Car je veux les détruire par l'épée, par la famine et par la peste.
13 Je répondis: Ah! Seigneur Éternel! Voici, les prophètes leur disent: Vous ne verrez point d'épée, Vous n'aurez point de famine; Mais je vous donnerai dans ce lieu une paix assurée.
14 Et l'Éternel me dit: C'est le mensonge que prophétisent en mon nom les prophètes; Je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné d'ordre, Je ne leur ai point parlé; Ce sont des visions mensongères, de vaines prédictions, Des tromperies de leur coeur, qu'ils vous prophétisent.
15 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel Sur les prophètes qui prophétisent en mon nom, Sans que je les aie envoyés, Et qui disent: Il n'y aura dans ce pays ni épée ni famine: Ces prophètes périront par l'épée et par la famine.
16 Et ceux à qui ils prophétisent Seront étendus dans les rues de Jérusalem, Par la famine et par l'épée; Il n'y aura personne pour leur donner la sépulture, Ni à eux, ni à leurs femmes, ni à leurs fils, ni à leurs filles; Je répandrai sur eux leur méchanceté.
17 Dis-leur cette parole: Les larmes coulent de mes yeux nuit et jour, Et elles ne s'arrêtent pas; Car la vierge, fille de mon peuple, a été frappée d'un grand coup, D'une plaie très douloureuse.
18 Si je vais dans les champs, voici des hommes que le glaive a percés; Si j'entre dans la ville, voici des êtres que consume la faim; Le prophète même et le sacrificateur parcourent le pays, Sans savoir où ils vont.
19 As-tu donc rejeté Juda, Et ton âme a-t-elle pris Sion en horreur? Pourquoi nous frappes-tu Sans qu'il y ait pour nous de guérison? Nous espérions la paix, et il n'arrive rien d'heureux, Un temps de guérison, et voici la terreur!
20 Éternel, nous reconnaissons notre méchanceté, l'iniquité de nos pères; Car nous avons péché contre toi.
21 A cause de ton nom, ne méprise pas, Ne déshonore pas le trône de ta gloire! N'oublie pas, ne romps pas ton alliance avec nous!
22 Parmi les idoles des nations, en est-il qui fassent pleuvoir? Ou est-ce le ciel qui donne la pluie? N'est-ce pas toi, Éternel, notre Dieu? Nous espérons en toi, Car c'est toi qui as fait toutes ces choses.
Свернуть

Снова, как и во дни Илии, народ погряз в языческом нечестии, и снова на страну обрушилась засуха. Но теперь всё гораздо хуже. Если во времена Илии скрыто от посторонних глаз сохранялось немалое число верных, не склонившихся перед языческими божествами, то теперь верный остаток сильно поредел. И вот Господь до такой степени отворачивается от неверного народа, что даже просит Иеремию не молиться о нём. Заметим, однако, что запрет молиться за грешников не отрицает возможности покаянной молитвы самих грешников. Господь вовсе не собирался отказывать народу в Своей помощи. Но любое благо, поданное нераскаянному народу, не пойдёт ему на пользу.

Важный урок, преподанный здесь — необходимость осторожного отношения к словам, возвещаемым пророками. Увы, не все пророчества исходят от Бога, многие из них — мечты сердца своего, принимаемые за голос свыше. Но виртуальные построения лжепророков непременно рухнут. Подаваемые ими ложные надежды развеются.

Господь же сурово и нелицеприятно предупреждает народ о заслуженных им бедствиях. Но подлинный пророк, возвещающий Его волю, а не собственные пожелания, не утрачивает надежды на Его милость. Осознавая всю справедливость Божьего гнева, такой пророк всё равно не допускает разрушения завета между Господом и Его народом, как бы ни поредело число верных.

Другие мысли вслух

 
На Jr 14:1-22
La parole qui fut adressée à Jérémie par l'Éternel, à l'occasion de la sécheresse.
Juda est dans le deuil, Ses villes sont désolées, tristes, abattues, Et les cris de Jérusalem s'élèvent.
Les grands envoient les petits chercher de l'eau, Et les petits vont aux citernes, ne trouvent point d'eau, Et retournent avec leurs vases vides; Confus et honteux, ils se couvrent la tête.
La terre est saisie d'épouvante, Parce qu'il ne tombe point de pluie dans le pays, Et les laboureurs confus se couvrent la tête.
Même la biche dans la campagne Met bas et abandonne sa portée, Parce qu'il n'y a point de verdure.
Les ânes sauvages se tiennent sur les lieux élevés, Aspirant l'air comme des serpents; Leurs yeux languissent, parce qu'il n'y a point d'herbe.
Si nos iniquités témoignent contre nous, Agis à cause de ton nom, ô Éternel! Car nos infidélités sont nombreuses, Nous avons péché contre toi.
Toi qui es l'espérance d'Israël, Son sauveur au temps de la détresse, Pourquoi serais-tu comme un étranger dans le pays, Comme un voyageur qui y entre pour passer la nuit?
Pourquoi serais-tu comme un homme stupéfait, Comme un héros incapable de nous secourir? Tu es pourtant au milieu de nous, ô Éternel, Et ton nom est invoqué sur nous: Ne nous abandonne pas!
10 Voici ce que l'Éternel dit de ce peuple: Ils aiment à courir çà et là, Ils ne savent retenir leurs pieds; L'Éternel n'a point d'attachement pour eux, Il se souvient maintenant de leurs crimes, Et il châtie leurs péchés.
11 Et l'Éternel me dit: N'intercède pas en faveur de ce peuple.
12 S'ils jeûnent, je n'écouterai pas leurs supplications; S'ils offrent des holocaustes et des offrandes, je ne les agréerai pas; Car je veux les détruire par l'épée, par la famine et par la peste.
13 Je répondis: Ah! Seigneur Éternel! Voici, les prophètes leur disent: Vous ne verrez point d'épée, Vous n'aurez point de famine; Mais je vous donnerai dans ce lieu une paix assurée.
14 Et l'Éternel me dit: C'est le mensonge que prophétisent en mon nom les prophètes; Je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné d'ordre, Je ne leur ai point parlé; Ce sont des visions mensongères, de vaines prédictions, Des tromperies de leur coeur, qu'ils vous prophétisent.
15 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel Sur les prophètes qui prophétisent en mon nom, Sans que je les aie envoyés, Et qui disent: Il n'y aura dans ce pays ni épée ni famine: Ces prophètes périront par l'épée et par la famine.
16 Et ceux à qui ils prophétisent Seront étendus dans les rues de Jérusalem, Par la famine et par l'épée; Il n'y aura personne pour leur donner la sépulture, Ni à eux, ni à leurs femmes, ni à leurs fils, ni à leurs filles; Je répandrai sur eux leur méchanceté.
17 Dis-leur cette parole: Les larmes coulent de mes yeux nuit et jour, Et elles ne s'arrêtent pas; Car la vierge, fille de mon peuple, a été frappée d'un grand coup, D'une plaie très douloureuse.
18 Si je vais dans les champs, voici des hommes que le glaive a percés; Si j'entre dans la ville, voici des êtres que consume la faim; Le prophète même et le sacrificateur parcourent le pays, Sans savoir où ils vont.
19 As-tu donc rejeté Juda, Et ton âme a-t-elle pris Sion en horreur? Pourquoi nous frappes-tu Sans qu'il y ait pour nous de guérison? Nous espérions la paix, et il n'arrive rien d'heureux, Un temps de guérison, et voici la terreur!
20 Éternel, nous reconnaissons notre méchanceté, l'iniquité de nos pères; Car nous avons péché contre toi.
21 A cause de ton nom, ne méprise pas, Ne déshonore pas le trône de ta gloire! N'oublie pas, ne romps pas ton alliance avec nous!
22 Parmi les idoles des nations, en est-il qui fassent pleuvoir? Ou est-ce le ciel qui donne la pluie? N'est-ce pas toi, Éternel, notre Dieu? Nous espérons en toi, Car c'est toi qui as fait toutes ces choses.
Свернуть
Оказавшись на грани гибели, человек вынужден переосмыслить свои представления о Боге...  Читать далее

Оказавшись на грани гибели, человек вынужден переосмыслить свои представления о Боге. Иеремия находится между двумя несовместимыми способами представить ситуацию. С одной стороны, происходящие бедствия исходят от Бога, это наказание на неверие, и поэтому Бог не поможет и даже не будет слушать мольбы о помощи. Но с другой — пророк не в силах отказаться от уверенности в том, что «Божье имя наречено над нами», что Бог, несмотря ни на что, остается единственной надеждой и спасением Израиля. В этом парадоксе сходится требовательный, справедливый и наказывающий Бог и — Бог прощающий и спасающий. И разрешить это противоречие можно только одним способом: сочетать эти два противоположных образа в одном слове «ТЫ». Это и есть молитва, это и есть покаяние, это прямое столкновение с той реальностью Бога, которая не укладывается в стройную схему каких-либо представлений.

Свернуть
 
На Jr 14:7
Si nos iniquités témoignent contre nous, Agis à cause de ton nom, ô Éternel! Car nos infidélités sont nombreuses, Nous avons péché contre toi.
Свернуть
Пророк Иеремия ведет диалог с Богом. Иногда он говорит от себя, иногда от имени народа Израильского. А Бог отвечает — и Иеремии, и народу. Нет, не так. Точнее: Бог призывает пророка и говорит ему, обращаясь то к нему лично, то через него к народу...  Читать далее

Пророк Иеремия ведет диалог с Богом. Иногда он говорит от себя, иногда от имени народа Израильского. А Бог отвечает — и Иеремии, и народу. Нет, не так. Точнее: Бог призывает пророка и говорит ему, обращаясь то к нему лично, то через него к народу.

И вот мы читаем, что приносит Иеремия Богу от имени народа. Да, покаяние. Настоящее покаяние, в котором, кроме осознания своего греха, есть обращение к Богу как к Тому, Кто может что-то сделать, чтобы исправить положение. Заметим, что здесь нет ни малейшей попытки самооправдания или поиска причин для своего беззакония — только констатация. И упование на Бога: что Он сделает с нами что-нибудь «ради имени Своего» — не за наши прошлые заслуги и достоинства, а исключительно по Его внутренней сущности.

Что ж, все это — про покаяние — вполне годится и для нашего времени. Но вот есть парочка вопросов, над которыми, мне кажется, стоит поразмыслить: какое право имеет Иеремия приносить покаяние от лица целого народа? И еще: что делать, если видишь отступничество и беззакония народа, а народного покаяния нет?

Свернуть

Благодаря регистрации Вы можете подписаться на рассылку текстов любого из планов чтения Библии

Мы планируем постепенно развивать возможности самостоятельной настройки сайта и другие дополнительные сервисы для зарегистрированных пользователей, так что советуем регистрироваться уже сейчас (разумеется, бесплатно).