Библия-Центр
РУ

Мысли вслух на Ex 15:22-16:36

Поделиться
22 Moïse fit partir Israël de la mer des Roseaux. Ils se dirigèrent vers le désert de Shur et marchèrent trois jours dans le désert sans trouver d'eau.
23 Mais quand ils arrivèrent à Mara ils ne purent boire l'eau de Mara, car elle était amère, c'est pourquoi on l'a appelé Mara.
24 Le peuple murmura contre Moïse en disant : " Qu'allons-nous boire ? "
25 Moïse cria vers Yahvé, et Yahvé lui montra un morceau de bois. Moïse le jeta dans l'eau, et l'eau devint douce. C'est là qu'il leur fixa un statut et un droit ;c'est là qu'il les mit à l'épreuve.
26 Puis il dit : " Si tu écoutes bien la voix de Yahvé ton Dieu et fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements et observes toutes ses lois, tous les maux que j'ai infligés à l'Égypte, je ne te les infligerai pas, car je suis Yahvé, celui qui te guérit. "
27 Ils arrivèrent ensuite à Élim où se trouvent douze sources et soixante-dix palmiers, et ils y campèrent au bord de l'eau.
Ils partirent d'Élim, et toute la communauté des Israélites arriva au désert de Sîn, situé entre Élim et le Sinaï, le quinzième jour du second mois qui suivit leur sortie d'Égypte.
Toute la communauté des Israélites se mit à murmurer contre Moïse et Aaron dans le désert.
Les Israélites leur dirent : " Que ne sommes-nous morts de la main de Yahvé au pays d'Égypte, quand nous étions assis auprès de la marmite de viande et mangions du pain à satiété !A coup sûr, vous nous avez amenés dans ce désert pour faire mourir de faim toute cette multitude. "
Yahvé dit à Moïse : " Je vais faire pleuvoir pour vous du pain du haut du ciel. Les gens sortiront et recueilleront chaque jour leur ration du jour ; je veux ainsi les mettre à l'épreuve pour voir s'ils marcheront selon ma loi ou non.
Et le sixième jour, quand ils prépareront ce qu'ils auront rapporté, il y en aura le double de ce qu'ils recueillent chaque jour. "
Moïse et Aaron dirent à toute la communauté des Israélites : " Ce soir vous saurez que c'est Yahvé qui vous a fait sortir du pays d'Égypte
et au matin vous verrez la gloire de Yahvé. Car il a entendu vos murmures contre Yahvé. Et nous, que sommes-nous pour que vous murmuriez contre nous ? "
Moïse dit : " Yahvé vous donnera ce soir de la viande à manger et, au matin, du pain à satiété, car Yahvé a entendu vos murmures contre lui. Nous, que sommes-nous ? Ce n'est pas contre nous que vont vos murmures, mais contre Yahvé. "
Moïse dit à Aaron : " Dis à toute la communauté des Israélites : Approchez-vous devant Yahvé, car il a entendu vos murmures. "
10 Comme Aaron parlait à toute la communauté des Israélites, ils se tournèrent vers le désert, et voici que la gloire de Yahvé apparut dans la nuée.
11 Yahvé parla à Moïse et lui dit :
12 " J'ai entendu les murmures des Israélites. Parle-leur et dis-leur : Au crépuscule vous mangerez de la viande et au matin vous serez rassasiés de pain. Vous saurez alors que je suis Yahvé votre Dieu. "
13 Le soir, des cailles montèrent et couvrirent le camp, et au matin, il y avait une couche de rosée tout autour du camp.
14 Cette couche de rosée évaporée, apparut sur la surface du désert quelque chose de menu, de granuleux, de fin comme du givre sur le sol.
15 Lorsque les Israélites virent cela, ils se dirent l'un à l'autre : " Qu'est-ce cela ? " car ils ne savaient pas ce que c'était. Moïse leur dit : " Cela, c'est le pain que Yahvé vous a donné à manger.
16 Voici ce qu'a ordonné Yahvé : Recueillez-en chacun selon ce qu'il peut manger, un gomor par personne. Vous en prendrez chacun selon le nombre de personnes qu'il a dans sa tente. "
17 Les Israélites firent ainsi et en recueillirent les uns beaucoup, les autres peu.
18 Quand ils mesurèrent au gomor, celui qui avait beaucoup recueilli n'en avait pas trop, et celui qui avait peu recueilli en avait assez : chacun avait recueilli ce qu'il pouvait manger.
19 Moïse leur dit : " Que personne n'en mette en réserve jusqu'au lendemain. "
20 Certains n'écoutèrent pas Moïse et en mirent en réserve jusqu'au lendemain, mais les vers s'y mirent et cela devint infect. Moïse s'irrita contre eux.
21 Ils en recueillirent chaque matin, chacun selon ce qu'il pouvait manger, et quand le soleil devenait chaud, cela fondait.
22 Or le sixième jour, ils recueillirent le double de pain, deux gomor par personne, et tous les chefs de la communauté vinrent l'annoncer à Moïse.
23 Il leur dit : " Voici ce qu'a dit Yahvé : Demain est un jour de repos complet, un saint sabbat pour Yahvé. Cuisez ce que vous voulez cuire, faites bouillir ce que vous voulez faire bouillir, et tout le surplus, mettez-le en réserve jusqu'à demain. "
24 Ils le mirent en réserve jusqu'au lendemain, comme Moïse l'avait ordonné ; ce ne fut pas infect et il n'y eut pas de vers dedans.
25 Moïse dit : " Mangez-le aujourd'hui, car ce jour est un sabbat pour Yahvé ; aujourd'hui vous n'en trouveriez pas dans les champs.
26 Pendant six jours vous en recueillerez mais le septième jour, le sabbat, il n'y en aura pas. "
27 Le septième jour cependant, des gens sortirent pour en recueillir mais ils n'en trouvèrent pas.
28 Yahvé dit à Moïse : " Jusqu'à quand refuserez-vous d'écouter mes commandements et mes lois ?
29 Voyez, Yahvé vous a donné le sabbat, c'est pourquoi le sixième jour il vous donne du pain pour deux jours. Restez chacun là où vous êtes, que personne ne sorte de chez soi le septième jour. "
30 Le peuple chôma donc le septième jour.
31 La maison d'Israël donna à cela le nom de manne. On eût dit de la graine de coriandre, c'était blanc et cela avait un goût de galette au miel.
32 Moïse dit : " Voici ce qu'a ordonné Yahvé : Remplissez-en un gomor et préservez-le pour vos descendants, afin qu'ils voient le pain dont je vous ai nourris dans le désert, quand je vous ai fait sortir du pays d'Égypte. "
33 Moïse dit à Aaron : " Prends un vase, mets-y un plein gomor de manne et place-le devant Yahvé afin de le préserver pour vos générations. "
34 Comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse, Aaron le plaça devant le Témoignage, pour qu'il y soit préservé.
35 Les Israélites mangèrent de la manne pendant quarante ans, jusqu'à ce qu'ils arrivent en pays habité ; ils mangèrent la manne jusqu'à ce qu'ils arrivent aux confins du pays de Canaan.
36 Le gomor, c'est un dixième de mesure.
Свернуть

Первым уроком, преподанным Богом Своему народу, стал сам путь от Египта до Синая. И центральное место в описании этого пути занимает история с манной, посланной Богом в ответ на ропот народа, требовавшего пищи. На первый взгляд, она выглядит довольно странной: в самом деле, заповедь о субботе ещё не была дана, а между тем Бог через Моисея уже фактически требует от народа её исполнения (Исх 16:22–30). Но, если вдуматься, ничего странного здесь нет: ведь заповеди появляются на свете не тогда, когда Бог их открывает, они существуют столько же, сколько существуют отношения между Богом и человеком, а значит, столько же, сколько существует сам человек. И если падшее человечество о них порой забывало, это вовсе не означает, что заповеди переставали действовать, так же как природные законы не переставали действовать оттого, что люди о них не знали. Но почему Бог начинает обучение Своего народа с урока, посвящённого субботе? Чтобы понять это, важно вспомнить, чем была суббота для народа Божия. И дело тут не в календарных особенностях: субботний день — это каждый седьмой день независимо от того, как он называется в том или ином календаре, если только день этот полностью посвящается Богу. А для этого важно научиться останавливаться, прекращать в этот день свою обычную активность, даже если такая активность связана с добыванием хлеба насущного. И дело тут не в самоотверженности. Дело в том, чтобы суметь увидеть за естественным порядком вещей порядок иной, духовный. Психологическая инерция заставляет человека в той или иной ситуации вести себя определённым образом, например, делать запасы на чёрный день, пока есть возможность их сделать (Исх 16:20). Но для того, чтобы суметь рассмотреть за теми или иными событиями волю Божию, важно преодолеть эту инерцию, в данном случае, к примеру, отказавшись от таких попыток, - и Бог даёт Своему народу это понять, делая попытки бессмысленными. А когда ежедневный сбор манны станет обычным делом, войдя в привычку, окажется, что каждый седьмой день всё будет иначе: собирать в это день будет нечего, так что он не будет похож на все другие дни (Исх 16:26–27). И тогда человек, привыкший к повседневной рутине, выпадает из того потока обычных дел и событий, который нередко мешает ему увидеть за этой повседневностью Бога. Завеса привычного разрывается, и за ней становится видно Того, к Кому привыкнуть невозможно, даже если имеешь счастье лицезреть Его ежедневно.

Другие мысли вслух

 
На Ex 16:1-36
Ils partirent d'Élim, et toute la communauté des Israélites arriva au désert de Sîn, situé entre Élim et le Sinaï, le quinzième jour du second mois qui suivit leur sortie d'Égypte.
Toute la communauté des Israélites se mit à murmurer contre Moïse et Aaron dans le désert.
Les Israélites leur dirent : " Que ne sommes-nous morts de la main de Yahvé au pays d'Égypte, quand nous étions assis auprès de la marmite de viande et mangions du pain à satiété !A coup sûr, vous nous avez amenés dans ce désert pour faire mourir de faim toute cette multitude. "
Yahvé dit à Moïse : " Je vais faire pleuvoir pour vous du pain du haut du ciel. Les gens sortiront et recueilleront chaque jour leur ration du jour ; je veux ainsi les mettre à l'épreuve pour voir s'ils marcheront selon ma loi ou non.
Et le sixième jour, quand ils prépareront ce qu'ils auront rapporté, il y en aura le double de ce qu'ils recueillent chaque jour. "
Moïse et Aaron dirent à toute la communauté des Israélites : " Ce soir vous saurez que c'est Yahvé qui vous a fait sortir du pays d'Égypte
et au matin vous verrez la gloire de Yahvé. Car il a entendu vos murmures contre Yahvé. Et nous, que sommes-nous pour que vous murmuriez contre nous ? "
Moïse dit : " Yahvé vous donnera ce soir de la viande à manger et, au matin, du pain à satiété, car Yahvé a entendu vos murmures contre lui. Nous, que sommes-nous ? Ce n'est pas contre nous que vont vos murmures, mais contre Yahvé. "
Moïse dit à Aaron : " Dis à toute la communauté des Israélites : Approchez-vous devant Yahvé, car il a entendu vos murmures. "
10 Comme Aaron parlait à toute la communauté des Israélites, ils se tournèrent vers le désert, et voici que la gloire de Yahvé apparut dans la nuée.
11 Yahvé parla à Moïse et lui dit :
12 " J'ai entendu les murmures des Israélites. Parle-leur et dis-leur : Au crépuscule vous mangerez de la viande et au matin vous serez rassasiés de pain. Vous saurez alors que je suis Yahvé votre Dieu. "
13 Le soir, des cailles montèrent et couvrirent le camp, et au matin, il y avait une couche de rosée tout autour du camp.
14 Cette couche de rosée évaporée, apparut sur la surface du désert quelque chose de menu, de granuleux, de fin comme du givre sur le sol.
15 Lorsque les Israélites virent cela, ils se dirent l'un à l'autre : " Qu'est-ce cela ? " car ils ne savaient pas ce que c'était. Moïse leur dit : " Cela, c'est le pain que Yahvé vous a donné à manger.
16 Voici ce qu'a ordonné Yahvé : Recueillez-en chacun selon ce qu'il peut manger, un gomor par personne. Vous en prendrez chacun selon le nombre de personnes qu'il a dans sa tente. "
17 Les Israélites firent ainsi et en recueillirent les uns beaucoup, les autres peu.
18 Quand ils mesurèrent au gomor, celui qui avait beaucoup recueilli n'en avait pas trop, et celui qui avait peu recueilli en avait assez : chacun avait recueilli ce qu'il pouvait manger.
19 Moïse leur dit : " Que personne n'en mette en réserve jusqu'au lendemain. "
20 Certains n'écoutèrent pas Moïse et en mirent en réserve jusqu'au lendemain, mais les vers s'y mirent et cela devint infect. Moïse s'irrita contre eux.
21 Ils en recueillirent chaque matin, chacun selon ce qu'il pouvait manger, et quand le soleil devenait chaud, cela fondait.
22 Or le sixième jour, ils recueillirent le double de pain, deux gomor par personne, et tous les chefs de la communauté vinrent l'annoncer à Moïse.
23 Il leur dit : " Voici ce qu'a dit Yahvé : Demain est un jour de repos complet, un saint sabbat pour Yahvé. Cuisez ce que vous voulez cuire, faites bouillir ce que vous voulez faire bouillir, et tout le surplus, mettez-le en réserve jusqu'à demain. "
24 Ils le mirent en réserve jusqu'au lendemain, comme Moïse l'avait ordonné ; ce ne fut pas infect et il n'y eut pas de vers dedans.
25 Moïse dit : " Mangez-le aujourd'hui, car ce jour est un sabbat pour Yahvé ; aujourd'hui vous n'en trouveriez pas dans les champs.
26 Pendant six jours vous en recueillerez mais le septième jour, le sabbat, il n'y en aura pas. "
27 Le septième jour cependant, des gens sortirent pour en recueillir mais ils n'en trouvèrent pas.
28 Yahvé dit à Moïse : " Jusqu'à quand refuserez-vous d'écouter mes commandements et mes lois ?
29 Voyez, Yahvé vous a donné le sabbat, c'est pourquoi le sixième jour il vous donne du pain pour deux jours. Restez chacun là où vous êtes, que personne ne sorte de chez soi le septième jour. "
30 Le peuple chôma donc le septième jour.
31 La maison d'Israël donna à cela le nom de manne. On eût dit de la graine de coriandre, c'était blanc et cela avait un goût de galette au miel.
32 Moïse dit : " Voici ce qu'a ordonné Yahvé : Remplissez-en un gomor et préservez-le pour vos descendants, afin qu'ils voient le pain dont je vous ai nourris dans le désert, quand je vous ai fait sortir du pays d'Égypte. "
33 Moïse dit à Aaron : " Prends un vase, mets-y un plein gomor de manne et place-le devant Yahvé afin de le préserver pour vos générations. "
34 Comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse, Aaron le plaça devant le Témoignage, pour qu'il y soit préservé.
35 Les Israélites mangèrent de la manne pendant quarante ans, jusqu'à ce qu'ils arrivent en pays habité ; ils mangèrent la manne jusqu'à ce qu'ils arrivent aux confins du pays de Canaan.
36 Le gomor, c'est un dixième de mesure.
Свернуть
Пустыня — не Египет, и народ понял это очень быстро. Первой реакцией было разочарование: лучше вернуться в Египет, там можно было умереть, но, по крайней мере, там была нормальная...  Читать далее

Пустыня — не Египет, и народ понял это очень быстро. Первой реакцией было разочарование: лучше вернуться в Египет, там можно было умереть, но, по крайней мере, там была нормальная, более-менее сытая жизнь. Лучше умереть возле котлов с мясом, чем в безводной пустыне — будет, по крайней мере, не так обидно за прожитую жизнь. Это, однако, была ещё не самая серьёзная проблема. Первая реакция на незнакомые и притом экстремальные условия редко бывает адекватной, особенно у большой массы людей.

Ответом Бога на такую реакцию народа были чудеса, которые при желании можно было бы списать на совпадение, но относительно которых было всем понятно, что тут именно чудо, Божье вмешательство, даже если всё выглядит вполне естественно. Надо было дать народу понять, что Бог его не оставляет, что Он сопровождает тех, кого вывел из Египта, даже если самим идущим по пустыне кажется, будто они остались совершенно одни и им не на кого надеяться, кроме своих вождей. Эти уроки были не так уж сложны, хотя недоверие к Богу у народа сохранялось долго. С одной стороны, всякий раз, когда Бог вмешивался, люди вроде бы убеждались: Бог действительно с ними, Он их не бросает.

С другой же, как только критическая ситуация возникала вновь, они как будто забывали о том, что знали и в чём уже имели случай убедиться, вновь впадая в панику и требуя немедленной помощи у Моисея или Аарона. Тут нужна была простая тренировка, которая выработала бы у народа соответствующую реакцию на критическую ситуацию, реакцию, предполагавшую не панику, а немедленное обращение каждого к Богу. Сложнее было другое: научить народ ходить за Богом — буквально, след в след, чётко выполняя то, что велено. История с мясом, оставленным на следующий день, или с манной, которую некоторые вышли собирать в шаббат, говорит сама за себя.

Воля Божия — в данном случае через пророка Божия, через Моисея — озвучена совершенно ясно, и все предшествующие события должны были дать понять, что Бога надо просто слушать и делать то, что сказано, а не пытаться проявлять инициативу там, где она нужна меньше всего. Человеку между тем в падшем состоянии как раз именно это всего труднее — ведь тут надо просто довериться Богу, но довериться безоговорочно, полностью отказавшись контролировать то, что проконтролировать человек всё равно не может.

Бесполезно пытаться смоделировать завтрашний день, и ещё более бессмысленно пытаться предотвратить проблемы, существующие только в рамках придуманной модели, но никак не в реальности. Вот от такого «планирования» отвыкнуть было куда труднее, чем от привычки паниковать по поводу каждой критической ситуации. Бог, однако, всё равно старается народ от этого отучить — иначе ему будет сложно и дойти до обещанной ему земли, и завоевать её, и жить на ней.

Свернуть
 
На Ex 16:1-36
Ils partirent d'Élim, et toute la communauté des Israélites arriva au désert de Sîn, situé entre Élim et le Sinaï, le quinzième jour du second mois qui suivit leur sortie d'Égypte.
Toute la communauté des Israélites se mit à murmurer contre Moïse et Aaron dans le désert.
Les Israélites leur dirent : " Que ne sommes-nous morts de la main de Yahvé au pays d'Égypte, quand nous étions assis auprès de la marmite de viande et mangions du pain à satiété !A coup sûr, vous nous avez amenés dans ce désert pour faire mourir de faim toute cette multitude. "
Yahvé dit à Moïse : " Je vais faire pleuvoir pour vous du pain du haut du ciel. Les gens sortiront et recueilleront chaque jour leur ration du jour ; je veux ainsi les mettre à l'épreuve pour voir s'ils marcheront selon ma loi ou non.
Et le sixième jour, quand ils prépareront ce qu'ils auront rapporté, il y en aura le double de ce qu'ils recueillent chaque jour. "
Moïse et Aaron dirent à toute la communauté des Israélites : " Ce soir vous saurez que c'est Yahvé qui vous a fait sortir du pays d'Égypte
et au matin vous verrez la gloire de Yahvé. Car il a entendu vos murmures contre Yahvé. Et nous, que sommes-nous pour que vous murmuriez contre nous ? "
Moïse dit : " Yahvé vous donnera ce soir de la viande à manger et, au matin, du pain à satiété, car Yahvé a entendu vos murmures contre lui. Nous, que sommes-nous ? Ce n'est pas contre nous que vont vos murmures, mais contre Yahvé. "
Moïse dit à Aaron : " Dis à toute la communauté des Israélites : Approchez-vous devant Yahvé, car il a entendu vos murmures. "
10 Comme Aaron parlait à toute la communauté des Israélites, ils se tournèrent vers le désert, et voici que la gloire de Yahvé apparut dans la nuée.
11 Yahvé parla à Moïse et lui dit :
12 " J'ai entendu les murmures des Israélites. Parle-leur et dis-leur : Au crépuscule vous mangerez de la viande et au matin vous serez rassasiés de pain. Vous saurez alors que je suis Yahvé votre Dieu. "
13 Le soir, des cailles montèrent et couvrirent le camp, et au matin, il y avait une couche de rosée tout autour du camp.
14 Cette couche de rosée évaporée, apparut sur la surface du désert quelque chose de menu, de granuleux, de fin comme du givre sur le sol.
15 Lorsque les Israélites virent cela, ils se dirent l'un à l'autre : " Qu'est-ce cela ? " car ils ne savaient pas ce que c'était. Moïse leur dit : " Cela, c'est le pain que Yahvé vous a donné à manger.
16 Voici ce qu'a ordonné Yahvé : Recueillez-en chacun selon ce qu'il peut manger, un gomor par personne. Vous en prendrez chacun selon le nombre de personnes qu'il a dans sa tente. "
17 Les Israélites firent ainsi et en recueillirent les uns beaucoup, les autres peu.
18 Quand ils mesurèrent au gomor, celui qui avait beaucoup recueilli n'en avait pas trop, et celui qui avait peu recueilli en avait assez : chacun avait recueilli ce qu'il pouvait manger.
19 Moïse leur dit : " Que personne n'en mette en réserve jusqu'au lendemain. "
20 Certains n'écoutèrent pas Moïse et en mirent en réserve jusqu'au lendemain, mais les vers s'y mirent et cela devint infect. Moïse s'irrita contre eux.
21 Ils en recueillirent chaque matin, chacun selon ce qu'il pouvait manger, et quand le soleil devenait chaud, cela fondait.
22 Or le sixième jour, ils recueillirent le double de pain, deux gomor par personne, et tous les chefs de la communauté vinrent l'annoncer à Moïse.
23 Il leur dit : " Voici ce qu'a dit Yahvé : Demain est un jour de repos complet, un saint sabbat pour Yahvé. Cuisez ce que vous voulez cuire, faites bouillir ce que vous voulez faire bouillir, et tout le surplus, mettez-le en réserve jusqu'à demain. "
24 Ils le mirent en réserve jusqu'au lendemain, comme Moïse l'avait ordonné ; ce ne fut pas infect et il n'y eut pas de vers dedans.
25 Moïse dit : " Mangez-le aujourd'hui, car ce jour est un sabbat pour Yahvé ; aujourd'hui vous n'en trouveriez pas dans les champs.
26 Pendant six jours vous en recueillerez mais le septième jour, le sabbat, il n'y en aura pas. "
27 Le septième jour cependant, des gens sortirent pour en recueillir mais ils n'en trouvèrent pas.
28 Yahvé dit à Moïse : " Jusqu'à quand refuserez-vous d'écouter mes commandements et mes lois ?
29 Voyez, Yahvé vous a donné le sabbat, c'est pourquoi le sixième jour il vous donne du pain pour deux jours. Restez chacun là où vous êtes, que personne ne sorte de chez soi le septième jour. "
30 Le peuple chôma donc le septième jour.
31 La maison d'Israël donna à cela le nom de manne. On eût dit de la graine de coriandre, c'était blanc et cela avait un goût de galette au miel.
32 Moïse dit : " Voici ce qu'a ordonné Yahvé : Remplissez-en un gomor et préservez-le pour vos descendants, afin qu'ils voient le pain dont je vous ai nourris dans le désert, quand je vous ai fait sortir du pays d'Égypte. "
33 Moïse dit à Aaron : " Prends un vase, mets-y un plein gomor de manne et place-le devant Yahvé afin de le préserver pour vos générations. "
34 Comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse, Aaron le plaça devant le Témoignage, pour qu'il y soit préservé.
35 Les Israélites mangèrent de la manne pendant quarante ans, jusqu'à ce qu'ils arrivent en pays habité ; ils mangèrent la manne jusqu'à ce qu'ils arrivent aux confins du pays de Canaan.
36 Le gomor, c'est un dixième de mesure.
Свернуть
Конечно, история с манной имеет и обычное объяснение. Но дело не в том, что Бог использует для чуда. Дело в том...  Читать далее

Конечно, история с манной имеет и обычное объяснение. Но дело не в том, что Бог использует для чуда. Дело в том, как, когда и зачем чудо происходит. Образ появления еды в пустыни – это образ, пронизывающий всю нашу жизнь. На фоне глухого недовольства жизнью, депрессии, усталости, нежелания жить и постоянных жалоб и претензий к Богу, мы ежедневно сталкиваемся с Его активной, милосердной работой в нашем мире. Он дает нам силы разглядеть красоту творения и осознать, что в бесплотной пустыне при поддержке Бога мы только рядом с Ним становимся свободны. Мы свободны выбрать чудо, милость и любовь, а не безнадежность, возмездие и смерть.

Свернуть
 
На Ex 15:22-16:36
22 Moïse fit partir Israël de la mer des Roseaux. Ils se dirigèrent vers le désert de Shur et marchèrent trois jours dans le désert sans trouver d'eau.
23 Mais quand ils arrivèrent à Mara ils ne purent boire l'eau de Mara, car elle était amère, c'est pourquoi on l'a appelé Mara.
24 Le peuple murmura contre Moïse en disant : " Qu'allons-nous boire ? "
25 Moïse cria vers Yahvé, et Yahvé lui montra un morceau de bois. Moïse le jeta dans l'eau, et l'eau devint douce. C'est là qu'il leur fixa un statut et un droit ;c'est là qu'il les mit à l'épreuve.
26 Puis il dit : " Si tu écoutes bien la voix de Yahvé ton Dieu et fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements et observes toutes ses lois, tous les maux que j'ai infligés à l'Égypte, je ne te les infligerai pas, car je suis Yahvé, celui qui te guérit. "
27 Ils arrivèrent ensuite à Élim où se trouvent douze sources et soixante-dix palmiers, et ils y campèrent au bord de l'eau.
Ils partirent d'Élim, et toute la communauté des Israélites arriva au désert de Sîn, situé entre Élim et le Sinaï, le quinzième jour du second mois qui suivit leur sortie d'Égypte.
Toute la communauté des Israélites se mit à murmurer contre Moïse et Aaron dans le désert.
Les Israélites leur dirent : " Que ne sommes-nous morts de la main de Yahvé au pays d'Égypte, quand nous étions assis auprès de la marmite de viande et mangions du pain à satiété !A coup sûr, vous nous avez amenés dans ce désert pour faire mourir de faim toute cette multitude. "
Yahvé dit à Moïse : " Je vais faire pleuvoir pour vous du pain du haut du ciel. Les gens sortiront et recueilleront chaque jour leur ration du jour ; je veux ainsi les mettre à l'épreuve pour voir s'ils marcheront selon ma loi ou non.
Et le sixième jour, quand ils prépareront ce qu'ils auront rapporté, il y en aura le double de ce qu'ils recueillent chaque jour. "
Moïse et Aaron dirent à toute la communauté des Israélites : " Ce soir vous saurez que c'est Yahvé qui vous a fait sortir du pays d'Égypte
et au matin vous verrez la gloire de Yahvé. Car il a entendu vos murmures contre Yahvé. Et nous, que sommes-nous pour que vous murmuriez contre nous ? "
Moïse dit : " Yahvé vous donnera ce soir de la viande à manger et, au matin, du pain à satiété, car Yahvé a entendu vos murmures contre lui. Nous, que sommes-nous ? Ce n'est pas contre nous que vont vos murmures, mais contre Yahvé. "
Moïse dit à Aaron : " Dis à toute la communauté des Israélites : Approchez-vous devant Yahvé, car il a entendu vos murmures. "
10 Comme Aaron parlait à toute la communauté des Israélites, ils se tournèrent vers le désert, et voici que la gloire de Yahvé apparut dans la nuée.
11 Yahvé parla à Moïse et lui dit :
12 " J'ai entendu les murmures des Israélites. Parle-leur et dis-leur : Au crépuscule vous mangerez de la viande et au matin vous serez rassasiés de pain. Vous saurez alors que je suis Yahvé votre Dieu. "
13 Le soir, des cailles montèrent et couvrirent le camp, et au matin, il y avait une couche de rosée tout autour du camp.
14 Cette couche de rosée évaporée, apparut sur la surface du désert quelque chose de menu, de granuleux, de fin comme du givre sur le sol.
15 Lorsque les Israélites virent cela, ils se dirent l'un à l'autre : " Qu'est-ce cela ? " car ils ne savaient pas ce que c'était. Moïse leur dit : " Cela, c'est le pain que Yahvé vous a donné à manger.
16 Voici ce qu'a ordonné Yahvé : Recueillez-en chacun selon ce qu'il peut manger, un gomor par personne. Vous en prendrez chacun selon le nombre de personnes qu'il a dans sa tente. "
17 Les Israélites firent ainsi et en recueillirent les uns beaucoup, les autres peu.
18 Quand ils mesurèrent au gomor, celui qui avait beaucoup recueilli n'en avait pas trop, et celui qui avait peu recueilli en avait assez : chacun avait recueilli ce qu'il pouvait manger.
19 Moïse leur dit : " Que personne n'en mette en réserve jusqu'au lendemain. "
20 Certains n'écoutèrent pas Moïse et en mirent en réserve jusqu'au lendemain, mais les vers s'y mirent et cela devint infect. Moïse s'irrita contre eux.
21 Ils en recueillirent chaque matin, chacun selon ce qu'il pouvait manger, et quand le soleil devenait chaud, cela fondait.
22 Or le sixième jour, ils recueillirent le double de pain, deux gomor par personne, et tous les chefs de la communauté vinrent l'annoncer à Moïse.
23 Il leur dit : " Voici ce qu'a dit Yahvé : Demain est un jour de repos complet, un saint sabbat pour Yahvé. Cuisez ce que vous voulez cuire, faites bouillir ce que vous voulez faire bouillir, et tout le surplus, mettez-le en réserve jusqu'à demain. "
24 Ils le mirent en réserve jusqu'au lendemain, comme Moïse l'avait ordonné ; ce ne fut pas infect et il n'y eut pas de vers dedans.
25 Moïse dit : " Mangez-le aujourd'hui, car ce jour est un sabbat pour Yahvé ; aujourd'hui vous n'en trouveriez pas dans les champs.
26 Pendant six jours vous en recueillerez mais le septième jour, le sabbat, il n'y en aura pas. "
27 Le septième jour cependant, des gens sortirent pour en recueillir mais ils n'en trouvèrent pas.
28 Yahvé dit à Moïse : " Jusqu'à quand refuserez-vous d'écouter mes commandements et mes lois ?
29 Voyez, Yahvé vous a donné le sabbat, c'est pourquoi le sixième jour il vous donne du pain pour deux jours. Restez chacun là où vous êtes, que personne ne sorte de chez soi le septième jour. "
30 Le peuple chôma donc le septième jour.
31 La maison d'Israël donna à cela le nom de manne. On eût dit de la graine de coriandre, c'était blanc et cela avait un goût de galette au miel.
32 Moïse dit : " Voici ce qu'a ordonné Yahvé : Remplissez-en un gomor et préservez-le pour vos descendants, afin qu'ils voient le pain dont je vous ai nourris dans le désert, quand je vous ai fait sortir du pays d'Égypte. "
33 Moïse dit à Aaron : " Prends un vase, mets-y un plein gomor de manne et place-le devant Yahvé afin de le préserver pour vos générations. "
34 Comme Yahvé l'avait ordonné à Moïse, Aaron le plaça devant le Témoignage, pour qu'il y soit préservé.
35 Les Israélites mangèrent de la manne pendant quarante ans, jusqu'à ce qu'ils arrivent en pays habité ; ils mangèrent la manne jusqu'à ce qu'ils arrivent aux confins du pays de Canaan.
36 Le gomor, c'est un dixième de mesure.
Свернуть
Кроме того, что пустыня — это место свободы, это еще и место надежды. Не только той надежды, которая...  Читать далее

Кроме того, что пустыня — это место свободы, это еще и место надежды. Не только той надежды, которая «умирает последней», но и той активной надежды на Бога, которая умирает первой, стоит поддаться жизненным испытаниям. Спокойная жизнь рядом с «котлами с мясом» кажется гораздо привлекательнее, чем необходимость постоянно ждать чуда, даже если эта жизнь с мясом и хлебом — не жизнь, а рабство. Но жизнь (по крайней мере, у евреев, пошедших с Моисеем в землю отцов) устроена так, что, оставив прежнюю жизнь в тепле, сытости и беспросветном рабстве, человек вынужденно вступает в область надежды на чудо, вернее даже не на чудо, а на Бога. И только от этой надежды зависит исход его пути...

Свернуть
 
На Ex 15:1-27
Alors Moïse et les Israélites chantèrent pour Yahvé le chant que voici : " Je chante pour Yahvé car il s'est couvert de gloire, il a jeté à la mer cheval et cavalier.
Yah est ma force et mon chant, à lui je dois mon salut. Il est mon Dieu, je le célèbre, le Dieu de mon père et je l'exalte.
Yahvé est un guerrier, son nom est Yahvé.
Les chars de Pharaon et son armée, il les a jetés à la mer, l'élite de ses officiers, la mer des Roseaux l'a engloutie.
Les abîmes les recouvrent, ils ont coulé au fond du gouffre comme une pierre.
Ta droite, Yahvé, s'illustre par sa force, ta droite, Yahvé, taille en pièces l'ennemi.
Par l'excès de ta majesté, tu renverses tes adversaires, tu déchaînes ta colère, elle les dévore comme du chaume.
Au souffle de tes narines, les eaux s'amoncelèrent, les flots se dressèrent comme une digue, les abîmes se figèrent au cœur de la mer.
L'ennemi s'était dit : "Je poursuivrai, j'atteindrai, je partagerai le butin, mon âme s'en gorgera, je dégainerai mon épée, ma main les supprimera. "
10 Tu soufflas de ton haleine, la mer les recouvrit, ils s'enfoncèrent comme du plomb dans les eaux formidables.
11 Qui est comme toi parmi les dieux, Yahvé ?Qui est comme toi illustre en sainteté, redoutable en exploits, artisan de merveilles ?
12 Tu étendis ta droite, la terre les engloutit.
13 Ta grâce a conduit ce peuple que tu as racheté, ta force l'a guidé vers ta sainte demeure.
14 Les peuples ont entendu, ils frémissent, des douleurs poignent les habitants de Philistie.
15 Alors sont bouleversés les chefs d'Édom, les princes de Moab, la terreur s'en empare, ils titubent, tous ceux qui habitent Canaan.
16 Sur eux s'abattent terreur et crainte, la puissance de ton bras les laisse pétrifiés, tant que passe ton peuple, Yahvé, tant que passe ce peuple que tu t'es acheté.
17 Tu les amèneras et tu les planteras sur la montagne de ton héritage, lieu dont tu fis, Yahvé, ta résidence, sanctuaire, Seigneur, qu'ont préparé tes mains.
18 Yahvé régnera pour toujours et à jamais. "
19 Car lorsque la cavalerie de Pharaon avec ses chars et ses cavaliers était entrée dans la mer, Yahvé avait fait refluer sur eux les eaux de la mer, alors que les Israélites avaient marché à pied sec au milieu de la mer.
20 Miryam, la prophétesse, sœur d'Aaron, prit en main un tambourin et toutes les femmes la suivirent avec des tambourins, formant des chœurs de danse.
21 Et Miryam leur entonna :" Chantez pour Yahvé, car il s'est couvert de gloire, il a jeté à la mer cheval et cavalier.
22 Moïse fit partir Israël de la mer des Roseaux. Ils se dirigèrent vers le désert de Shur et marchèrent trois jours dans le désert sans trouver d'eau.
23 Mais quand ils arrivèrent à Mara ils ne purent boire l'eau de Mara, car elle était amère, c'est pourquoi on l'a appelé Mara.
24 Le peuple murmura contre Moïse en disant : " Qu'allons-nous boire ? "
25 Moïse cria vers Yahvé, et Yahvé lui montra un morceau de bois. Moïse le jeta dans l'eau, et l'eau devint douce. C'est là qu'il leur fixa un statut et un droit ;c'est là qu'il les mit à l'épreuve.
26 Puis il dit : " Si tu écoutes bien la voix de Yahvé ton Dieu et fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements et observes toutes ses lois, tous les maux que j'ai infligés à l'Égypte, je ne te les infligerai pas, car je suis Yahvé, celui qui te guérit. "
27 Ils arrivèrent ensuite à Élim où se trouvent douze sources et soixante-dix palmiers, et ils y campèrent au bord de l'eau.
Свернуть
Если Бог – слуга, то и благодарить незачем. Но Моисей и народ, который он ведет за собой, воспринимают Бога как...  Читать далее

Если Бог – слуга, то и благодарить незачем. Но Моисей и народ, который он ведет за собой, воспринимают Бога как Владыку всего. Они поклоняются Ему, создавшему мир. Но, главное, они осознают, что Бог - свободен. Он может не ответить на молитву, или ответить так, как человек не хочет. У Него свой ответ на все вопросы. И благодарность Богу, который Един, Имя которого свято. Благодарность, хвала и радость – это то, что отличает избранный народ от язычников, которые живут рядом с ними.

Свернуть
 
На Ex 15:1-27
Alors Moïse et les Israélites chantèrent pour Yahvé le chant que voici : " Je chante pour Yahvé car il s'est couvert de gloire, il a jeté à la mer cheval et cavalier.
Yah est ma force et mon chant, à lui je dois mon salut. Il est mon Dieu, je le célèbre, le Dieu de mon père et je l'exalte.
Yahvé est un guerrier, son nom est Yahvé.
Les chars de Pharaon et son armée, il les a jetés à la mer, l'élite de ses officiers, la mer des Roseaux l'a engloutie.
Les abîmes les recouvrent, ils ont coulé au fond du gouffre comme une pierre.
Ta droite, Yahvé, s'illustre par sa force, ta droite, Yahvé, taille en pièces l'ennemi.
Par l'excès de ta majesté, tu renverses tes adversaires, tu déchaînes ta colère, elle les dévore comme du chaume.
Au souffle de tes narines, les eaux s'amoncelèrent, les flots se dressèrent comme une digue, les abîmes se figèrent au cœur de la mer.
L'ennemi s'était dit : "Je poursuivrai, j'atteindrai, je partagerai le butin, mon âme s'en gorgera, je dégainerai mon épée, ma main les supprimera. "
10 Tu soufflas de ton haleine, la mer les recouvrit, ils s'enfoncèrent comme du plomb dans les eaux formidables.
11 Qui est comme toi parmi les dieux, Yahvé ?Qui est comme toi illustre en sainteté, redoutable en exploits, artisan de merveilles ?
12 Tu étendis ta droite, la terre les engloutit.
13 Ta grâce a conduit ce peuple que tu as racheté, ta force l'a guidé vers ta sainte demeure.
14 Les peuples ont entendu, ils frémissent, des douleurs poignent les habitants de Philistie.
15 Alors sont bouleversés les chefs d'Édom, les princes de Moab, la terreur s'en empare, ils titubent, tous ceux qui habitent Canaan.
16 Sur eux s'abattent terreur et crainte, la puissance de ton bras les laisse pétrifiés, tant que passe ton peuple, Yahvé, tant que passe ce peuple que tu t'es acheté.
17 Tu les amèneras et tu les planteras sur la montagne de ton héritage, lieu dont tu fis, Yahvé, ta résidence, sanctuaire, Seigneur, qu'ont préparé tes mains.
18 Yahvé régnera pour toujours et à jamais. "
19 Car lorsque la cavalerie de Pharaon avec ses chars et ses cavaliers était entrée dans la mer, Yahvé avait fait refluer sur eux les eaux de la mer, alors que les Israélites avaient marché à pied sec au milieu de la mer.
20 Miryam, la prophétesse, sœur d'Aaron, prit en main un tambourin et toutes les femmes la suivirent avec des tambourins, formant des chœurs de danse.
21 Et Miryam leur entonna :" Chantez pour Yahvé, car il s'est couvert de gloire, il a jeté à la mer cheval et cavalier.
22 Moïse fit partir Israël de la mer des Roseaux. Ils se dirigèrent vers le désert de Shur et marchèrent trois jours dans le désert sans trouver d'eau.
23 Mais quand ils arrivèrent à Mara ils ne purent boire l'eau de Mara, car elle était amère, c'est pourquoi on l'a appelé Mara.
24 Le peuple murmura contre Moïse en disant : " Qu'allons-nous boire ? "
25 Moïse cria vers Yahvé, et Yahvé lui montra un morceau de bois. Moïse le jeta dans l'eau, et l'eau devint douce. C'est là qu'il leur fixa un statut et un droit ;c'est là qu'il les mit à l'épreuve.
26 Puis il dit : " Si tu écoutes bien la voix de Yahvé ton Dieu et fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements et observes toutes ses lois, tous les maux que j'ai infligés à l'Égypte, je ne te les infligerai pas, car je suis Yahvé, celui qui te guérit. "
27 Ils arrivèrent ensuite à Élim où se trouvent douze sources et soixante-dix palmiers, et ils y campèrent au bord de l'eau.
Свернуть
Кем и когда был написан тот гимн Исхода, который мы видим в гл. 15 соответствующей книги? Однозначного ответа нет, исследователи Библии высказывают разные предположения. Ясно одно: когда бы он ни появился...  Читать далее

Кем и когда был написан тот гимн Исхода, который мы видим в гл. 15 соответствующей книги? Однозначного ответа нет, исследователи Библии высказывают разные предположения. Ясно одно: когда бы он ни появился, Исход здесь становится путём, в первую очередь, духовным, и лишь затем физическим. Бог прокладывает путь Своему народу — и потому возможны чудеса. В самом деле: чудо ведь вовсе не всегда предполагает непосредственное проявление или действие сверхъестественной силы. Бог может вмешаться в ситуацию по-разному. Зачастую Он делает это так, что человек неверующий легко может объяснить происходящее везением, удачным стечением обстоятельств, случайностью. Бог ненавязчив, Он не станет мозолить глаза тому, кто не хочет Его знать.

Оно и понятно: Ему ведь не нужны рабы, которые пойдут за Ним из страха или осознав неизбежность Его воли и отсутствие альтернативы. Ему важно, чтобы Его приняли сознательно, но при этом совершенно добровольно, а не потому, что деваться некуда. Свой план, однако, Бог осуществляет в любом случае, ведь это, в конце концов, Его мир, и Он свободен действовать в нём так, как считает нужным — у Него для такого действия куда больше оснований, чем у любого из нас.

Мы же вольны обратиться к Нему и тогда Его увидеть — или не обращаться, не замечать, не обращать внимания, и тогда утешаться случайностью, совпадением, везением. Если, конечно, это можно считать утешением. Если же мы всё-таки обратимся к Нему, тогда мы увидим происходящее глазами Моисея — увидим мир как воплощение Божьего замысла и происходящее с нами и вокруг нас как путь, по которому Бог нас ведёт к той цели, которую поставил перед нами в рамках этого замысла. Так, как это было с Его народом и с самим Моисеем, которому Бог поручил Свой народ вести.

Свернуть

Благодаря регистрации Вы можете подписаться на рассылку текстов любого из планов чтения Библии

Мы планируем постепенно развивать возможности самостоятельной настройки сайта и другие дополнительные сервисы для зарегистрированных пользователей, так что советуем регистрироваться уже сейчас (разумеется, бесплатно).